V5548
Chemot : Le froment et l’épeautre n’ont pas souffert, parce qu’ils sont tardifs



V5548 Chemot : Le froment et l’epeautre n’ont pas souffert, parce qu’ils sont tardifs

Le froment et l’épeautre n’ont pas souffert, parce qu’ils sont tardifs.




Le froment et l’épeautre n’ont pas souffert, parce qu’ils sont tardifs.



( ; Chemot : 3.32 )




Plaies sévères.



Mais les semences tardives ne sont pas atteintes.



Leur logique est toute différente



Une aptitude extraordinaire à la résistance.



Auprès de toi, Dieu, la force qui me soutient.



Ma capacité de surmonter toutes les hécatombes.

Retour à la page d'accueil : ici