V5511
Yechaya : Voici mon serviteur, sur lequel je m’appuie. Il ne casse pas le jonc plié, il n’éteint pas la femme flageolante



Yechaya : Voici mon serviteur, sur lequel je m’appuie. Il ne casse pas le jonc plie, il n’eteint pas la femme flageolante

Voici mon serviteur, sur lequel je m’appuie. Il ne casse pas le jonc plié, il n’éteint pas la femme flageolante.




Voici mon serviteur, sur lequel je m’appuie. Il ne casse pas le jonc plié, il n’éteint pas la femme flageolante.



( ; Yechaya : 42.4 )




Mon serviteur ?



Un être honnête, généreux.



Le contraire d’un chef de clan, d’un défenseur d’intérêts louches.



Le jonc est plié ?



N’accable pas ton ennemi.



La flamme vacille ?



Ne l’éteins pas ; donne lui sa force de vie, sa capacité d’être.



Une bonté, qui précède toute mission.



Respect et estime.

Retour à la page d'accueil : ici