V5259
Chemot : Je suis étranger, sur une terre lointaine



V5259 Chemot : Je suis etranger, sur une terre lointaine

Je suis étranger, sur une terre lointaine.




Je suis étranger, sur une terre lointaine.



( ; Chemot : 2.22 )




En deux mots, Moché définit son destin.



Etranger.



Personne ne se sent proche de moi.



Terre lointaine.



Je ne suis chez moi dans aucune terre.



Et pas davantage dans la terre d’Israël.



Enterré, sans personne d’autre que Dieu, sur le mont Nebo.



Lointain dans sa vie, comme dans sa mort.



Une nostalgie de lui ?



Chez les sages d’Israël, seuls.



Et encore…



Comme ils le banalisent !



Le ramenant à… rien.

Retour à la page d'accueil : ici