V5255
Chemot : Aucun ne voyait son frère



V5255 Chemot : Aucun ne voyait son frere

Aucun ne voyait son frère.



Aucun ne voyait son frère.




Aucun ne voyait son frère.



( ; Chemot : 10.23 )




Egyptiens détruits dans leur cruauté.



Ayant choisi leurs propre destruction.



Avant de constater, aussi, la mort de leurs premiers-nés, venue de leur propre suicide.



"Maison des esclaves…"



"Des esclaves d’esclaves."



Personne ne perçoit son frère.



Ne peut le reconnaître.



Une pénombre corrélative, l’opaque de la vie strictement pour soi.

Retour à la page d'accueil : ici