V5253
Tehilim : Un abîme, à un abîme, prétend à tes sentiers



V5253 Tehilim : Un abime, a un abime, pretend a tes sentiers

Un abîme, à un abîme, prétend à tes sentiers..




Un abîme, à un abîme, prétend à tes sentiers..



( ; Tehilim : 42.8 )




D’abîme en abîme.



De néant en néant.



A chaque fois, je prétends que j’ai découvert un sentier de vérité.



Mais il s’avère vite décevant.



Ma religiosité…



Mon nationalisme de repli…



Ma fierté ethnique…



Entre mes doigts consternés, l’eau s’écoule.



Il ne me reste plus rien.

Retour à la page d'accueil : ici