V5233
Berechit : Adam connut Hava, sa femme. Le face à face, et non la diversion dérisoire de l’aubaine d’un fruit magique



V5233 Berechit : Adam connut Hava, sa femme. Le face a face, et non la diversion derisoire de l’aubaine d’un fruit magique

Adam connut Hava, sa femme. Le face à face, et non la diversion dérisoire de l’aubaine d’un fruit magique.








( ; Berechit : 4.1 )




Une erreur, une faute.



Mépriser le lien amoureux.



Le déprécier.



Le considérer comme infime, coupable.



Au lieu de cela, manger un fruit, qui rend sage…



Dieu est tellement méchant ?



Le serpent le dit à Hava.



Il n’aime pas la concurrence créative.



T’interdit ce qui te verrait l’égaler.



Passe outre.



Mange de cette potion merveilleuse, unique.



Tu n’as pas d’autre chemin.



C’est ainsi qu’Adam et Hava perdirent le leur.



Se retrouvant errants, dans l’aléatoire.

Retour à la page d'accueil : ici