V5150
Chir ha chirim : Les gardiens des murailles m’ont frappée, m’ont blessée, ils ont relevé ma robe



V5150 Chir ha chirim : Les gardiens des murailles m’ont frappee, m’ont blessee, ils ont releve ma robe

Les gardiens des murailles m’ont frappée, m’ont blessée, ils ont relevé ma robe.




Les gardiens des murailles m’ont frappée, m’ont blessée, ils ont relevé ma robe.



Ce sont les gardiens des murailles…



( ; Chir ha chirim : 5.7 )




J’ai eu le malheur de les rencontrer, tandis que je recherchais mon aimé.



Je leur ai demandé s’ils l’avaient vu.



Mais eux n’ont vu que mon corps.



J’ai été frappée.



Blessée.



Violée.



Voici ce que sont les gardiens des murailles.



Ceux qui protègent les gens…

Retour à la page d'accueil : ici