V5149
Devarim : Ne déclare pas l’Edomi abominable. Ne déclare pas l’Egyptien abominable



V5149 Devarim : Ne declare pas l’Edomi abominable. Ne declare pas l’Egyptien abominable

Ne déclare pas l’Edomi abominable. Ne déclare pas l’Egyptien abominable.




Ne déclare pas l’Edomi abominable. Ne déclare pas l’Egyptien abominable.



Ne déclare pas l’Edomi abominable.



Parce que c’est ton frère.



Ne déclare pas l’Egyptien abominable.



Parce que tu étais étranger sur sa terre.



( ; Devarim : 23.8 )




L’Edomi d’abord.



Ton jumeau.



Celui que tu as trompé deux fois.



Qui t’a haï, et sauvagement persécuté.



Mais il est ton frère.



Considère-le comme tel.



Ne le déclare pas ignoble, au point qu’il soit uniquement détestable.



L’Egyptien ?



Tu as trouvé accueil sur sa terre.



Chez lui, tu es devenu un peuple.



Même s’il t’a odieusement meurtri, tu as beaucoup reçu de lui.



Reconnais-le, apprécie-le.

Retour à la page d'accueil : ici