V5117
Devarim : Souviens-toi que tu étais esclave en Egypte. Un souvenir tenace, atroce, angoissant



V5117 Devarim : Souviens-toi que tu etais esclave en Egypte. Un souvenir tenace, atroce, angoissant

Souviens-toi que tu étais esclave en .Egypte. Un souvenir tenace, atroce, angoissant.




Souviens-toi que tu étais esclave en Egypte.



( ; Devarim : 5.15 )




Un souvenir insupportable, qui t’accompagne.



Qui colle à toi.



A tes cauchemars.



A ton mal-être.



Tu as commencé ta vie de peuple avec la servitude atroce de l’Egypte.



La mort.



Paro se baignant dans le sang des enfants.



Dieu t’a libéré de l’esclavage de l’Egypte.



Chemot 20

Je suis Dieu ton Dieu, qui t’ai libéré de la servitude en Egypte.



Malgré tout, son souvenir demeure en toi, éternellement.



Tu étais esclave en Egypte.



Que tout esclavage te touche.



Libère celui qui en souffre.



Sachant que, de toute éternité, tu es un ancien esclave qui souffre de la servitude terrible qu’il a subie.

Retour à la page d'accueil : ici