V5099
Hochea : Tu ne m’appelleras plus "mon maître", mais "mon homme"



V5099 Hochea : Tu ne m’appelleras plus "mon maitre", mais "mon homme"

Tu ne m’appelleras plus "mon maître", mais "mon homme".




Tu ne m’appelleras plus "mon maître", mais "mon homme".



( ; Hochea : 2.18 )




Une relation noble et belle.



Un amour.



Rien du lien interchangeable.



Une reconnaissance de l’un, de l’autre.



Quand l’essentiel de l’être est le contenu de la relation.



Les relations barbares ?



La femme est un objet, la propriété de l’homme.

Retour à la page d'accueil : ici