V5095
Tehilim : L’homme sort vers son action, et à son travail, jusqu’au soir



V5095 Tehilim : L’homme sort vers son action, et a son travail, jusqu’au soir

L’homme sort vers son action, et à son travail, jusqu’au soir.




L’homme sort vers son action, et à son travail, jusqu’au soir.



( ; Tehilim : 104.23 )




Une tragédie.



Une action, passablement désordonnée.



Sans vrai but, dans une sorte de pénombre.



Et le travail, toujours présent.



Une obligation.



Un rythme qui s’impose.



Une routine permanente de la transformation des choses.

Retour à la page d'accueil : ici