V4844
Berechit : Il s’est dévoilé dans sa tente. Il a révélé, involontairement, son néant



V4844 Berechit : Il s’est devoile dans sa tente. Il a revele, involontairement, son neant

Il s’est dévoilé dans sa tente. Il a révélé, involontairement, son néant.


Il a bu du vin, et il s’est enivré.

Il s’est dévoilé dans sa tente.



( ; Berechit : 9.21 )




Vin de la jouissance.



Du désespoir.



De la recherche de l’oubli.



Quand Dieu lui a annoncé la destruction, il ne s’est pas opposé à lui.



N’a pas défendu son époque.



Il a bu, pour oublier cette honte.



Il s’est dévoilé ?



Non dans sa nudité, qui n’avait aucune importance.



Mais dans sa personnalité effacée, vaine.



Juste, et insignifiant.



Ses enfants ne pouvaient pas le respecter.



C’est seulement à peine qu’il existait.



Ham ?



Le détruire.



Emasculation.



Viol.

Retour à la page d'accueil : ici