V4762
Tehilim : J’ai gardé les chemins du paritz



V4762 Tehilim : J’ai garde les chemins du paritz

J’ai gardé les chemins du paritz.


J’ai gardé les chemins du paritz.



( ; Tehilim : 17.4 )




Gouverneur terrifiant.



Satrape arbitraire.



En général, injuste et cruel.



Dans mon exil, j’avais affaire à lui.



A ses décisions sans appel, me plongeant dans la consternation.



J’ai dû, constamment, garder ses chemins.



M’attendre à ses exactions.

Retour à la page d'accueil : ici