V4719
Tehilim : Même si nous avons oublié le nom de Dieu, même si nous étendons nos mains vers un dieu étranger… Pour toi, nous sommes tués



V4719 Tehilim : Meme si nous avons oublie le nom de Dieu, meme si nous etendons nos mains vers un dieu etranger... Pour toi, nous sommes tues

Même si nous avons oublié le nom de Dieu, même si nous étendons nos mains vers un dieu étranger… Pour toi, nous sommes tués.


Même si nous avons oublié le nom de Dieu, même si nous étendons nos mains vers un dieu étranger… Pour toi, nous sommes tués.

Pendant toute la journée, nous sommes considérés comme des moutons destinés à être égorgés.



( ; Tehilim : 44.21 )




Notre infidélité, notre oubli…



Pour survivre, et non pour te quitter.



Le "ticket d’entrée" (Heine) de l’anonymat.



Nous fondre dans une masse rassurante, complice.



Et pourtant, cela ne sert à rien.



Chacun discerne en nous notre loyauté.



Il la déteste.



Nous assassine ponctuellement.



Pour toi.



Comme des vestiges de la ferveur.



De la joie de te servir.



D’être tout proches de toi.

Retour à la page d'accueil : ici