V4695
Bamidbar : Nous nous souvenons du poisson, que nous mangions pour rien en Egypte



V4695 Bamidbar : Nous nous souvenons du poisson, que nous mangions pour rien en Egypte

Nous nous souvenons du poisson, que nous mangions pour rien en Egypte.


11.5
Nous nous souvenons des poissons que nous mangions en Égypte, et qui ne nous coûtaient rien, des concombres, des melons, des poireaux, des oignons et des aulx.

( ; Bamidbar : 11.5 )




La manne ?



Elle avait le goût que l’on désirait.



A l’exception, toutefois, de cinq goûts, cités ici en allusion.



1)

Concombres. Ceux que l’on crée avec les noms de Dieu.



2)

Les melons, ou les pastèques.



3)

Les poireaux.

Toute la chair est poireau.



4)

Les oignons.

Des enceintes de plus en plus intimes, alors que l’on enlève une peau.



5)

Les aulx.

Ce qui donne du goût.



Ces cinq goûts, tu ne peux nullement les recevoir, en ouvrant seulement ton gosier, comme Essav nourri de lentilles.



Ces mets, ils ne sauraient t’être donnés, dans ta passivité.



Tu dois les créer, les féconder.

Retour à la page d'accueil : ici