V4574
Exode : La fille de Paro a envoyé sa servante, son bras…



V4574 Exode : La fille de Paro a envoye sa servante, son bras...

La fille de Paro a envoyé sa servante, son bras…


Elle a envoyé sa servante…



( ; Exode : 2.5 )




Bitia est écœurée, désespérée, de tout ce qu’elle voyait dans le palais de Paro, son père.



Elle est allée se baigner…



Se laver.



Se purifier.



Se suicider.



La rencontre de Moché les sauve à tous les deux.



Quand elle a aperçu le berceau, elle a envoyé sa servante, pour le chercher.



Mais une servante aurait tué l’enfant, conformément à l’ordre de Paro.



Midrach

Elle a envoyé son bras : *amata*, sa "coudée".



Celle-ci s’est allongée.



A partir de ce miracle, elle a pu, directement, prendre le berceau de Moché.



*Ama ?*



La servante.



Le bras.



Egalement, le sexe masculin.



Bitia, désabusée, ne trouvait plus de valeur dans sa vie.



Aucune ardeur sexuelle, qui lui donne encore envie d’exister.



Exode 21.7

"Quand un homme vend sa fille, comme servante…"



Pour en faire une *ama*.



Une femme ne disposant pas d’elle-même.



Tu n’existes que lorsque tu as tes propres désirs.



Que tu ne dépends pas de ce que t’intime la société.



Bitia, sortie de la servitude de la cour de Paro.



Devenue autonome.



Moché n’est en rien serviteur de ce Paro auprès duquel il vit.



Une histoire de liberté.



Chacun mérite d’acquérir son être.

Retour à la page d'accueil : ici