V4520
Divre ha yamim 2 : Ils se sont prosternés au roi ; alors, celui-ci les a écoutés…



V4520 Divre ha yamim 2 : Ils se sont prosternes au roi ; alors, celui-ci les a ecoutes...


Ils se sont prosternés au roi ; alors, celui-ci les a écoutés…



( ; Chroniques 2 : 24.17 )




Je t’écoute, dans la mesure exacte où tu te prosternes…



Où tu reconnais la légitimité de mon pouvoir.



Acceptes-tu d’être soumis ?



Si oui, je veux bien t’écouter, avec bienveillance.



Autrement, tu ne comptes pas pour moi…



Justinien initie un usage à Byzance.



Quiconque est admis en sa présence doit se prosterner, à plat ventre.



Et il doit baiser ses pieds.



Il doit faire de même avec son impératrice, Théodora.



Celle qui était montreuse d’ours.



Qui savait, à merveille, montrer, en même temps, ses trois trous.



Une belle règle.



Elle répond à merveille à la grande valeur de Justinien, illettré et empereur de Byzance.



Celui qui fit jeter en prison son protecteur, le général Bélisaire.



Simplement parce qu’il était jaloux de lui.



Quel grave complot contre l’Etat !

Retour à la page d'accueil : ici