V4511
Yechaya : C’est toi qui es mon serviteur, Israël, toi dont je peux être fier



V4511 Yechaya : C’est toi qui es mon serviteur, Israel, toi dont je peux etre fier


C’est toi qui es mon serviteur Israël, toi, dont je peux être fier.



( ; Yechaya : 49.3 )




Pour moi.



Contre moi.



Vis-à-vis de toutes les pensées :



Tu es pour elles.



Ou contre elles.



Tu mènes donc, en même temps, quatre combats.



Térence

"Je suis homme, et rien d’humain ne m’est étranger."



C’est ainsi que tu es, Israël.



Directement concerné par tous les combats de l’homme.



T’engageant vis-à-vis d’eux.



Les aidant à produire leurs fruits.



Bien autre chose que le nationalisme, que la religiosité.



Sachant aussi débarrasser le monde des alluvions funestes du soi-disant divin.

Retour à la page d'accueil : ici