K4606
Tikoun Peracha : Toldot



K4606 Tikoun Peracha : Toldot

=========================


K4606

Toldot

Genèse Berechit

25.19
28.09
=========================


25.19
Voici la postérité d'Isaac, fils d'Abraham.
25.20
Abraham engendra Isaac. Isaac était âgé de quarante ans, quand il prit pour femme Rebecca, fille de Bethuel, l'Araméen, de Paddan Aram, et soeur de Laban, l'Araméen.



( ; Berechit : 25.19 )




L’histoire d’Itshak, contenue dans celle d’Abraham.



Il lui ressemble, se conforme à lui.



Pourtant, Itshak est très différent d’Abraham.



Abraham est tout entier générosité.



Itshak est gouverné par la rigueur, tournée vers soi.



Un sens critique, une interrogation sur sa légitimité.




25.22
Les enfants se heurtaient dans son sein; et elle dit: S'il en est ainsi, pourquoi suis-je enceinte? Elle alla consulter l'Éternel.



( ; Berechit : 25.22 )




Deux désirs dévorants.



A l’intérieur de Rivka, Yaacov est avide d’étude, de prière.



Essav, de sanctuaires idolâtres.



Deux êtres dissemblables.



Chacun cherche à conquérir ce qui correspond à son domaine.



Deux empires…



Les espaces, et la conquête de soi.




25.22
Les enfants se heurtaient dans son sein; et elle dit: S'il en est ainsi, pourquoi suis-je enceinte? Elle alla consulter l'Éternel.



( ; Berechit : 25.22 )




Rivka se demande :



"S’il en est ainsi, pourquoi moi ?"



Si je suis pareillement dissociée, pourquoi ma vie ?



Elle va consulter Dieu.



Chem et Ever.



Ils lui donnent une indication oraculaire.




25.23
Et l'Éternel lui dit: Deux nations sont dans ton ventre, et deux peuples se sépareront au sortir de tes entrailles; un de ces peuples sera plus fort que l'autre, et le plus grand sera assujetti au plus petit.



( ; Berechit : 25.23 )




Une lutte.



Une guerre.



Une rivalité.



Les deux enfants, séparés dès la naissance.



En conflit permanent.



Rivka a consulté Dieu.



Indépendamment de Itshak, auquel elle ne fait pas part de son angoisse, de son inquiétude.




25.26
Ensuite sortit son frère, dont la main tenait le talon d'Ésaü; et on lui donna le nom de Jacob. Isaac était âgé de soixante ans, lorsqu'ils naquirent.



( ; Berechit : 25.26 )




Agrippé à ton talon…



Dépendant de toi, de ton orgueil, dans les lieux de mes exils.



A peine toléré.



Persécuté.



Haï.



Méprisé, calomnié.




25.27
Ces enfants grandirent. Ésaü devint un habile chasseur, un homme des champs; mais Jacob fut un homme tranquille, qui restait sous les tentes.



( ; Berechit : 25.27 )




La chasse, distraction essentielle de tous les rois.



Au contraire, Yaacov, homme de recherche, de réflexion, d’étude.



Intellectuel, et non sanguin.



Deux caractères qui s’opposent.



Chacun dédaigne l’autre.




25.31
Jacob dit: Vends-moi aujourd'hui ton droit d'aînesse.



( ; Berechit : 25.31 )




Une transaction crapuleuse…



Parce que tu as faim, que tu es fatigué.



En profiter pour devenir l’aîné, alors que c’est toi qui l’es…



Te supplanter.



Te dépasser.



Te remplacer.



Se faire haïr, pour un plat de lentilles.



Malhonnêteté, arrivisme.



Je veux bien te donner ce que tu désires, mais à condition que tu me concèdes ce que je convoite.



Essav, paysan et chasseur.



Yaacov, affairiste, négociant, marchand.



Les deux enfants sont très typés, et leurs différences s’accentuent à mesure que leur vie se déroule.




26.1
Il y eut une famine dans le pays, outre la première famine qui eut lieu du temps d'Abraham; et Isaac alla vers Abimélec, roi des Philistins, à Guérar.
26.2
L'Éternel lui apparut, et dit: Ne descends pas en Égypte, demeure dans le pays que je te dirai.



( ; Berechit : 26.1 )




Les épreuves d’Itshak, homologues de celles d’Abraham.



Mais il ne doit pas quitter la terre.



Il est trop faible, et elle le protège.



Avimelekh, roi des Philistins, protège Itshak.




26.7
Lorsque les gens du lieu faisaient des questions sur sa femme, il disait: C'est ma soeur; car il craignait, en disant ma femme, que les gens du lieu ne le tuassent, parce que Rebecca était belle de figure.
26.8
Comme son séjour se prolongeait, il arriva qu'Abimélec, roi des Philistins, regardant par la fenêtre, vit Isaac qui plaisantait avec Rebecca, sa femme.



( ; Berechit : 26.7 )




Ma femme, c’est ma sœur…



L’attitude d’Abraham envers Sara, en Egypte.



Brouiller les pistes.



Que l’on ne connaisse pas la nature des relations, à l’intérieur d’Israël.



"Itshak rit avec sa femme…"



Il s’agit de relations sexuelles.



En rien, elles ne sont cachées.



Une intimité, quasiment publique.




27.1
Isaac devenait vieux, et ses yeux s'étaient affaiblis au point qu'il ne voyait plus. Alors il appela Ésaü, son fils aîné, et lui dit: Mon fils! Et il lui répondit: Me voici!
27.2
Isaac dit: Voici donc, je suis vieux, je ne connais pas le jour de ma mort.
27.3
Maintenant donc, je te prie, prends tes armes, ton carquois et ton arc, va dans les champs, et chasse-moi du gibier.
27.4
Fais-moi un mets comme j'aime, et apporte-le-moi à manger, afin que mon âme te bénisse avant que je meure.



( ; Berechit : 27.1 )




Itshak aime Essav.



Alors que Rivka aime Yaacov.



Il discerne en lui une valeur.



Il désire du gibier…



Le contraire de la nourriture habituelle de ses descendants.



Bénir Essav…



Mais Yaacov le trompe.



Il se fait passer pour son frère.



Il n’en a aucun remords.



Même quand Essav le lui reproche amèrement.



Extorquer la bénédiction de son père.



Et se croire béni…




28.1
Isaac appela Jacob, le bénit, et lui donna cet ordre: Tu ne prendras pas une femme parmi les filles de Canaan.
28.2
Lève-toi, va à Paddan-Aram, à la maison de Bethuel, père de ta mère, et prends-y une femme d'entre les filles de Laban, frère de ta mère.
28.3
Que le Dieu tout-puissant te bénisse, te rende fécond et te multiplie, afin que tu deviennes une multitude de peuples!
28.4
Qu'il te donne la bénédiction d'Abraham, à toi et à ta postérité avec toi, afin que tu possèdes le pays où tu habites comme étranger, et qu'il a donné à Abraham!



( ; Berechit : 28.1 )




Itshak ne se soucie pas des mariages de Essav.



Il éloigne Yaacov, et lui enjoint de se marier chez Lavan.



Eviter que Essav tue Yaacov, comme il en avait l’intention.



Préserver la vie et l’avenir des deux enfants.

Retour à la page d'accueil : ici