K4536
Tikoun Peracha : Behaalotekha



K4536 Tikoun Peracha : Behaalotekha

=========================
K4536
Behaalotekha

Nombres Bamidbar

08.01
12.16
=========================



8.1
L'Éternel parla à Moïse, et dit:
8.2
Parle à Aaron, et tu lui diras: Lorsque tu placeras les lampes sur le chandelier, les sept lampes devront éclairer en face.



( ; Bamidbar : 8.1 )




La menora ?



L’homme, en tant qu’il est malléable, transformable.



Objet d’un enseignement.



Rabi Moché Cordovero



Le buste



Les deux bras



Les deux jambes



Tout de toi peut changer.



T’inciter à le faire.



Mais ensuite, que tu décides d’apprendre, de ta propre initiative



Rôle d’Aharon ?



"Que la lumière monte d’elle-même."



Qu’il ne te soit pas nécessaire d’y être conduit, par ta vie extérieure.



Que tout, dans ta vie, soit accompagné de réflexion.



De lucidité.




9.6
Il y eut des hommes qui, se trouvant impurs à cause d'un mort, ne pouvaient pas célébrer la Pâque ce jour-là. Ils se présentèrent le même jour devant Moïse et Aaron;
9.7
et ces hommes dirent à Moïse: Nous sommes impurs à cause d'un mort; pourquoi serions-nous privés de présenter au temps fixé l'offrande de l'Éternel au milieu des enfants d'Israël?
9.8
Moïse leur dit: Attendez que je sache ce que l'Éternel vous ordonne.
9.9
Et l'Éternel parla à Moïse, et dit:
9.10
Parle aux enfants d'Israël, et dis-leur: Si quelqu'un d'entre vous ou de vos descendants est impur à cause d'un mort, ou est en voyage dans le lointain, il célébrera la Pâque en l'honneur de l'Éternel.
9.11
C'est au second mois qu'ils la célébreront, le quatorzième jour, entre les deux soirs; ils la mangeront avec des pains sans levain et des herbes amères.
9.12
Ils n'en laisseront rien jusqu'au matin, et ils n'en briseront aucun os. Ils la célébreront selon toutes les ordonnances de la Pâque.
9.13
Si celui qui est pur et qui n'est pas en voyage s'abstient de célébrer la Pâque, celui-là sera retranché de son peuple; parce qu'il n'a pas présenté l'offrande de l'Éternel au temps fixé, cet homme-là portera la peine de son péché.



( ; Bamidbar : 9.6 )




Sortie d’Egypte ?



Sauter par-dessus toutes les servitudes.



Quatre étapes de la libération.



Ensuite, je vous "amènerai" vers la plénitude de la liberté.



Je vous la "donnerai", entière.



Mais si tu es empêché…



Une autre possibilité, un mois après Pessah.



C’est le cas de Moché, qui s’est occupé des ossements de Yossef.



Pas de pire impureté que la mort.



Moché, qui libère tout Israël, ne peut, si facilement, vivre sa propre libération.



Pour lui, Pessah cheni.




9.19
Quand la nuée restait longtemps sur le tabernacle, les enfants d'Israël obéissaient au commandement de l'Éternel, et ne partaient point.
9.20
Quand la nuée restait peu de jours sur le tabernacle, ils campaient sur l'ordre de l'Éternel, et ils partaient sur l'ordre de l'Éternel.
9.21
Si la nuée s'arrêtait du soir au matin, et s'élevait le matin, ils partaient. Si la nuée s'élevait après un jour et une nuit, ils partaient.
9.22
Si la nuée s'arrêtait sur le tabernacle deux jours, ou un mois, ou une année, les enfants d'Israël restaient campés, et ne partaient point; et quand elle s'élevait, ils partaient.
9.23
Ils campaient sur l'ordre de l'Éternel, et ils partaient sur l'ordre de l'Éternel; ils obéissaient au commandement de l'Éternel, sur l'ordre de l'Éternel par Moïse.



( ; Bamidbar : 9.19 )




Berechit raba



Dès la création du monde, les fautes des hommes ont conduit Dieu à se retirer, de ciel en ciel, jusqu’au septième ciel.



Abraham l’a fait descendre au sixième ciel.



Ensuite, de ciel en ciel, grâce à ses descendants.



Itshak, Yaacov, Lévi, Kehat, Amram, Moché.



Moché a fait descendre Dieu sur terre.



C’est ce qu’expriment les deux versets qui parlent du déplacement de l’arche, dans le désert.



Moché dit à Dieu :



"Viens, on s’en va..."



Dorénavant, et malgré les fautes des hommes, Dieu est toujours présent.



Dans l’immédiat.




10.29
Moïse dit à Hobab, fils de Réuel, le Madianite, beau-père de Moïse: Nous partons pour le lieu dont l'Éternel a dit: Je vous le donnerai. Viens avec nous, et nous te ferons du bien, car l'Éternel a promis de faire du bien à Israël.
10.30
Hobab lui répondit: Je n'irai point; mais j'irai dans mon pays et dans ma patrie.
10.31
Et Moïse dit: Ne nous quitte pas, je te prie; puisque tu connais les lieux où nous campons dans le désert, tu nous serviras de guide.
10.32
Et si tu viens avec nous, nous te ferons jouir du bien que l'Éternel nous fera.



( ; Bamidbar : 10.29 )




Moché a sept noms, comme Yitro.



Les facettes multiples d’une personnalité.



Parmi les noms de Yitro, Hovav, "le bien-aimé".



Comme il est aimé !



Israël, lui aussi, l’aime.



Moché le supplie :



Viens avec nous !



Ne nous laisse pas seuls…



Yitro est devenu juif.



Mais, contrairement à la prière de Moché, il est reparti, "pour convertir son peuple".



Proche et lointain.




11.14
Je ne puis pas, à moi seul, porter tout ce peuple, car il est trop pesant pour moi.
11.15
Plutôt que de me traiter ainsi, tue-moi, je te prie, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, et que je ne voie pas mon malheur.



( ; Bamidbar : 11.14 )




Découragement de Moché…



Il est seul.



N’a pas la force de s’occuper de tout Israël.



Il dit même :



"Tue-moi !"



Comme Yirmia.



Comme Yona.



Mais Dieu l’encourage.




11.16
L'Éternel dit à Moïse: Assemble auprès de moi soixante-dix hommes des anciens d'Israël, de ceux que tu connais comme anciens du peuple et ayant autorité sur lui; amène-les à la tente d'assignation, et qu'ils s'y présentent avec toi.
11.17
Je descendrai, et là je te parlerai; je prendrai de l'esprit qui est sur toi, et je le mettrai sur eux, afin qu'ils portent avec toi la charge du peuple, et que tu ne la portes pas à toi seul.



( ; Bamidbar : 11.16 )




Que ton esprit émane sur 70 juges…



Le problème, c’est qu’ils ne sont guère que son reflet…



Incapables de responsabilité réelle.



Heureusement, Eldad et Médad refusent, par humilité, de s’associer au tirage au sort qui nomme les juges.




11.26
Il y eut deux hommes, l'un appelé Eldad, et l'autre Médad, qui étaient restés dans le camp, et sur lesquels l'esprit reposa; car ils étaient parmi les inscrits, quoiqu'ils ne fussent point allés à la tente; et ils prophétisèrent dans le camp.
11.27
Un jeune garçon courut l'annoncer à Moïse, et dit: Eldad et Médad prophétisent dans le camp.
11.28
Et Josué, fils de Nun, serviteur de Moïse depuis sa jeunesse, prit la parole et dit: Moïse, mon seigneur, empêche-les!
11.29
Moïse lui répondit: Es-tu jaloux pour moi? Puisse tout le peuple de l'Éternel être composé de prophètes; et veuille l'Éternel mettre son esprit sur eux!



( ; Bamidbar : 11.26 )




Eldad et Médad, selon Yonatan ben Ouziel, sont les demi-frères de Moché, fils de Yokheved et d’un autre homme que Amram.



Au moins, leur inspiration leur est propre.



Ils sont les seuls, des 72, à prophétiser.



Ils déclarent :



"Moché va mourir, Yehochoua va faire entrer."



Si Moché a besoin de collaborateurs, c’est que sa force est désormais éteinte.



Il ne peut conduire Israël sur la terre.



D’où la vindicte du fils de Moché.



De Yehochoua.



Ils déclarent qu’il faut anéantir ces gêneurs…



La réaction de Moché est toute différente :



"Si seulement tout le peuple était constitué de prophètes…"



Toute prophétie est une merveille.



Comme elle est précieuse !



Moché la désire, l’apprécie, l’aime.



Ne pas garder, petitement, un pouvoir quelconque.



Au contraire, accueillir, avec bonheur, toute valeur.



Surtout, si elle est indépendante de soi.

Retour à la page d'accueil : ici