K4532
Tikoun Peracha : Behar



K4532 Tikoun Peracha : Behar

=========================
K4532
Behar

Lévitique Vayikra

25.01
26.02
=========================


25.1
L'Éternel parla à Moïse sur la montagne de Sinaï, et dit:
25.2
Parle aux enfants d'Israël, et tu leur diras: Quand vous serez entrés dans le pays que je vous donne, la terre se reposera: ce sera un sabbat en l'honneur de l'Éternel.
25.3
Pendant six années tu ensemenceras ton champ, pendant six années tu tailleras ta vigne; et tu en recueilleras le produit.
25.4
Mais la septième année sera un sabbat, un temps de repos pour la terre, un sabbat en l'honneur de l'Éternel: tu n'ensemenceras point ton champ, et tu ne tailleras point ta vigne.
25.5
Tu ne moissonneras point ce qui proviendra des grains tombés de ta moisson, et tu ne vendangeras point les raisins de ta vigne non taillée: ce sera une année de repos pour la terre.



( ; Vayikra : 25.1 )




N’exploite pas la terre continument.



Qu’elle puisse se reposer.



Reprendre haleine.



De même, une aimée.



Un ami.



Un élève.



Un maître.



Un peuple.



Ne harcèle jamais.



Laisse souffler.



Que le sentiment retrouve sa vigueur.



La *Chemita*, tous les sept ans.



Le *Yovel*, tous les cinquante ans.



Reprendre, autrement, un nouveau cycle.



Une vitalité toute neuve.




25.8
Tu compteras sept sabbats d'années, sept fois sept années, et les jours de ces sept sabbats d'années feront quarante-neuf ans.
25.9
Le dixième jour du septième mois, tu feras retentir les sons éclatants de la trompette; le jour des expiations, vous sonnerez de la trompette dans tout votre pays.
25.10
Et vous sanctifierez la cinquantième année, vous publierez la liberté dans le pays pour tous ses habitants: ce sera pour vous le jubilé; chacun de vous retournera dans sa propriété, et chacun de vous retournera dans sa famille.
25.11
La cinquantième année sera pour vous le jubilé: vous ne sèmerez point, vous ne moissonnerez point ce que les champs produiront d'eux-mêmes, et vous ne vendangerez point la vigne non taillée.
25.12
Car c'est le jubilé: vous le regarderez comme une chose sainte. Vous mangerez le produit de vos champs.
25.13
Dans cette année de jubilé, chacun de vous retournera dans sa propriété.




( ; Vayikra : 25.8 )




Rien de définitif, de fatal, ne pèse sur vous.



Une nouvelle histoire peut commencer.



Ton inventivité peut créer autre chose.



Etonnante conception…



La terre a été répartie entre les tribus, les familles.



Elle demeure, comme héritage inaliénable.



Ton avenir s’adosse à ton passé.



Mais le passé ne pèse pas sur toi, d’un poids insurmontable.

Retour à la page d'accueil : ici