K4517
Tikoun Peracha : Yitro



K4517 Tikoun Peracha : Yitro

=========================
K4517
Yitro

Exode Chemot

18.01
20.26
=========================


18.1
Jéthro, sacrificateur de Madian, beau-père de Moïse, apprit tout ce que Dieu avait fait en faveur de Moïse et d'Israël, son peuple; il apprit que l'Éternel avait fait sortir Israël d'Égypte.
18.2
Jéthro, beau-père de Moïse, prit Séphora, femme de Moïse, qui avait été renvoyée.
18.3
Il prit aussi les deux fils de Séphora; l'un se nommait Guerschom, car Moïse avait dit: J'habite un pays étranger;
18.4
l'autre se nommait Éliézer, car il avait dit: Le Dieu de mon père m'a secouru, et il m'a délivré de l'épée de Pharaon.
18.5
Jéthro, beau-père de Moïse, avec les fils et la femme de Moïse, vint au désert où il campait, à la montagne de Dieu.
18.6
Il fit dire à Moïse: Moi, ton beau-père Jéthro, je viens vers toi, avec ta femme et ses deux fils.
18.7
Moïse sortit au-devant de son beau-père, il se prosterna, et il le baisa. Ils s'informèrent réciproquement de leur santé, et ils entrèrent dans la tente de Moïse.

( ; Chemot : 18. )




Yitro vient voir Moché et Israël.



Il est le premier à avoir remercié Dieu pour la sortie d’Egypte.



Disant :



*Baroukh hachem.*



Il est béni, Dieu, qui vous a permis de quitter l’Egypte.



Mekhilta



Yitro est venu pour trois raisons, selon les diverses opinions des sages.



1)



Le passage de la mer rouge.



2)



Le don de la Tora.



3)



La guerre contre Amalek.



Dans les trois cas, en raison du caractère exceptionnel, miraculeux, de l’histoire d’Israël.



Moché s’était séparé de sa femme, Tsipora, fille de Yitro.



Il vient avec elle, et avec ses enfants :



Eliezer et Guerchom.



D’Eliezer naîtra Rehavia, "Dieu large".



Guerchom sera prêtre idolâtre, l’employé de Mikha, pour qu’il s’occupe de sa statue.



Lors du mariage de Moché avec Tsipora, deux conditions posées par Yitro.



1)



Qu’il le prévienne, avant de s’en aller.



Non comme Yaacov, qui a quitté clandestinement Lavan.



2)



Qu’un des enfants qui naîtrait de l’union de sa fille avec Moché soit consacré à l’idolâtrie.



Pourtant, Yitro a quitté toutes les idolâtries, après les avoir expérimentées.



Mais il ne veut pas que ses petits-fils soient entièrement soumis à Moché.



Effectivement, Guerchom sera idolâtre.



"Ils sont venus dans la tente ?"



Yitro est devenu juif.



Il a étudié la Tora, avec Moché.



Ytro donne à Moché un conseil d’organisation, une hiérarchie verticale entre les juges.



Il le subordonne à l’accord de Dieu, qui le donne.




18.13
Le lendemain, Moïse s'assit pour juger le peuple, et le peuple se tint devant lui depuis le matin jusqu'au soir.
18.14
Le beau-père de Moïse vit tout ce qu'il faisait pour le peuple, et il dit: Que fais-tu là avec ce peuple? Pourquoi sièges-tu seul, et tout le peuple se tient-il devant toi, depuis le matin jusqu'au soir?
18.15
Moïse répondit à son beau-père: C'est que le peuple vient à moi pour consulter Dieu.
18.16
Quand ils ont quelque affaire, ils viennent à moi; je prononce entre eux, et je fais connaître les ordonnances de Dieu et ses lois.
18.17
Le beau-père de Moïse lui dit: Ce que tu fais n'est pas bien.
18.18
Tu t'épuiseras toi-même, et tu épuiseras ce peuple qui est avec toi; car la chose est au-dessus de tes forces, tu ne pourras pas y suffire seul.
18.19
Maintenant écoute ma voix; je vais te donner un conseil, et que Dieu soit avec toi! Sois l'interprète du peuple auprès de Dieu, et porte les affaires devant Dieu.
18.20
Enseigne-leur les ordonnances et les lois; et fais-leur connaître le chemin qu'ils doivent suivre, et ce qu'ils doivent faire.
18.21
Choisis parmi tout le peuple des hommes capables, craignant Dieu, des hommes intègres, ennemis de la cupidité; établis-les sur eux comme chefs de mille, chefs de cent, chefs de cinquante et chefs de dix.
18.22
Qu'ils jugent le peuple en tout temps; qu'ils portent devant toi toutes les affaires importantes, et qu'ils prononcent eux-mêmes sur les petites causes. Allège ta charge, et qu'ils la portent avec toi.
18.23
Si tu fais cela, et que Dieu te donne des ordres, tu pourras y suffire, et tout ce peuple parviendra heureusement à sa destination.
18.24
Moïse écouta la voix de son beau-père, et fit tout ce qu'il avait dit.
18.25
Moïse choisit des hommes capables parmi tout Israël, et il les établit chefs du peuple, chefs de mille, chefs de cent, chefs de cinquante et chefs de dix.
18.26
Ils jugeaient le peuple en tout temps; ils portaient devant Moïse les affaires difficiles, et ils prononçaient eux-mêmes sur toutes les petites causes.
18.27
Moïse laissa partir son beau-père, et Jéthro s'en alla dans son pays.

( ; Chemot : 18.13 )




Mais l’organisation recommandée ne fonctionna guère…



Les juges ne s’occupèrent que de vétilles.



Ils ne soulagèrent en rien Moché, dans sa responsabilité.



Carmina Burana



Il n’est pas utile que le pauvre demande le jugement du juge.



Le juge l’a déjà acheté…




19.17
Moïse fit sortir le peuple du camp, à la rencontre de Dieu; et ils se placèrent au bas de la montagne.

( ; Chemot : 19.17 )




Au bas de la montagne…



Dieu leur a dit :



Acceptez-vous la Tora ?



Sinon, c’est ici que sera votre tombeau.



Ils ont dit :



"Tout ce que tu nous demanderas, nous le ferons et l’écouterons."



Mais, d’emblée, ils étaient d’accord…



Maharal de Prague



Il s’agit d’une sorte de viol.



Dans cela, le mariage à partir duquel il unit le couple, ne peut être dissous par le violeur.



Dieu a donné à Israël une garantie définitive :



Il ne changera pas de "peuple de prédilection".




20.1
Alors Dieu prononça toutes ces paroles, en disant:
20.2
Je suis l'Éternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.
20.3
Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.
20.4
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
20.5
Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent,
20.6
et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.
20.7
Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

( ; Chemot : 20.1 )




Dix paroles.



La première ?



L’essentiel, c’est ta liberté.



Par rapport à quoi que ce soit.



Par rapport à moi.



Sois attentif.



Ne pervertis pas ta vie.



Ne me mêle pas à des idoles.



Ne choisis pas ce qui est vide, à la place de moi.



Israël a entendu ces deux paroles.



Et il s’est évanoui.



Il a demandé à Moché d’écouter, lui, la parole de Dieu.



De la mettre à sa portée.



De la rendre assimilable à ce qu’ils sont.

Retour à la page d'accueil : ici