K4513
Tikoun Peracha : Chemot



K4513 Tikoun Peracha : Chemot

=========================
K4513
Chemot

Exode Chemot

01.01
06.01
=========================


1.1
Voici les noms des fils d'Israël, venus en Égypte avec Jacob et la famille de chacun d'eux:
1.2
Ruben, Siméon, Lévi, Juda,
1.3
Issacar, Zabulon, Benjamin,
1.4
Dan, Nephthali, Gad et Aser.
1.5
Les personnes issues de Jacob étaient au nombre de soixante-dix en tout. Joseph était alors en Égypte.

( ; Chemot : 1.1 )




Midrach



Dieu les compte, comme des perles précieuses.



Quand ils sont vivants, dans Vayigach.



Et quand ils sont morts, dans Chemot.



Chacun d’entre eux lui est précieux.



Chacun a sa valeur, son importance.



70…



Avec Yossef, en Egypte.



Il a fait sa vie dans ce pays, une fois qu’il y est arrivé, comme esclave vendu, acheté.



Mais il n’y en a, en réalité, que 69…



Il manque Yokheved.



Conçue en terre d’Israël, elle est né à la frontière.



"Entre les murailles."



Letemps où sa mère, fille de Lévi, était enceinte, elle a respiré l’air de la terre.



C’est ce qui lui a donné la force d’enfanter Moché.




1.6
Joseph mourut, ainsi que tous ses frères et toute cette génération-là.
1.7
Les enfants d'Israël furent féconds et multiplièrent, ils s'accrurent et devinrent de plus en plus puissants. Et le pays en fut rempli.

( ; Chemot : 1.6 )




Celui qui a vécu le moins longtemps, c’est Yossef.



110 ans.



Des années amoindries par l’exercice du pouvoir.



Celui qui a vécu le plus longtemps, c’est Lévi.



Il meurt à 137 ans.



Longévité de celui qui exerce la prêtrise.



Une vie calme, non dangereuse.




1.7
Les enfants d'Israël furent féconds et multiplièrent, ils s'accrurent et devinrent de plus en plus puissants. Et le pays en fut rempli.

( ; Chemot : 1.7 )




Une fécondité.



Un succès, aussi.



Une jalousie.



D’abord, les Egyptiens aiment Israël.



Ensuite, ils se méfient d’Israël.



Le détestent.



Le haïssent.




1.8
Il s'éleva sur l'Égypte un nouveau roi, qui n'avait point connu Joseph.
1.9
Il dit à son peuple: Voilà les enfants d'Israël qui forment un peuple plus nombreux et plus puissant que nous.
1.10
Allons! montrons-nous habiles à son égard; empêchons qu'il ne s'accroisse, et que, s'il survient une guerre, il ne se joigne à nos ennemis, pour nous combattre et sortir ensuite du pays.
1.11
Et l'on établit sur lui des chefs de corvées, afin de l'accabler de travaux pénibles. C'est ainsi qu'il bâtit les villes de Pithom et de Ramsès, pour servir de magasins à Pharaon.
1.12
Mais plus on l'accablait, plus il multipliait et s'accroissait; et l'on prit en aversion les enfants d'Israël.

( ; Chemot : 1.8 )




Paro institue un régime de terreur.



Tuer les garçons, à la naissance.



Laisser vivre les filles :



Elles pourront servir, plus tard.



La mort, sans raison.



La peur du complot…




2.1
Un homme de la maison de Lévi avait pris pour femme une fille de Lévi.
2.2
Cette femme devint enceinte et enfanta un fils. Elle vit qu'il était beau, et elle le cacha pendant trois mois.
2.3
Ne pouvant plus le cacher, elle prit une caisse de jonc, qu'elle enduisit de bitume et de poix; elle y mit l'enfant, et le déposa parmi les roseaux, sur le bord du fleuve.

( ; Chemot : 2.1 )




Quand Yokheved a 130 ans, elle enfante Moché…



De même, Hava a enfanté Chet quand elle avait 130 ans.



Auparavant, elle n’arrivait à enfanter que des… approximations.



Amram s’était séparé d’elle, au moment des lois terribles de l’Egypte.



Mais Miriam, selon le midrach, est intervenue auprès de son père.



Elle n’avait pourtant que quatre ans.



Elle lui a dit :



Tu es plus sévère, pour Israël, que Paro.



En effet, il a condamné seulement les garçons.



Et toi, autant les garçons que les filles.



Amram lui a donné raison.



Il s’est remarié avec Yokheved.



C’est ainsi que naquit Moché…





2.11
En ce temps-là, Moïse, devenu grand, se rendit vers ses frères, et fut témoin de leurs pénibles travaux. Il vit un Égyptien qui frappait un Hébreu d'entre ses frères.
2.12
Il regarda de côté et d'autre, et, voyant qu'il n'y avait personne, il tua l'Égyptien, et le cacha dans le sable.
2.13
Il sortit le jour suivant; et voici, deux Hébreux se querellaient. Il dit à celui qui avait tort: Pourquoi frappes-tu ton prochain?
2.14
Et cet homme répondit: Qui t'a établi chef et juge sur nous? Penses-tu me tuer, comme tu as tué l'Égyptien? Moïse eut peur, et dit: Certainement la chose est connue.
2.15
Pharaon apprit ce qui s'était passé, et il cherchait à faire mourir Moïse. Mais Moïse s'enfuit de devant Pharaon, et il se retira dans le pays de Madian, où il s'arrêta près d'un puits.

( ; Chemot : 2.11 )




Sens de la responsabilité de Moché.



Il est indigné de voir ce que l’Egyptien avait fait à un Hébreu.



Il se révolte.



Ne laisse pas faire.



L’Egyptien se faisait passer pour le mari, et devint l’amant de sa femme.



En prononçant le nom de Dieu, de 42 lettres, sans le toucher, Moché tue l’Egyptien…



Mais les Hébreux, avachis par l’esclavage, sont soumis.



Ils désavouent Moché, qui prend peur et s’enfuit.



Moché se réfugie chez Yitro, qui avait sauvé sa vie, quand il était enfant.



Quand il avait posé sur sa tête la couronne de Paro.



Moché épouse Tsipora, la fille aînée de Yitro.



Dieu lui parle, lui demande de délivrer Israël de son servage.

Retour à la page d'accueil : ici