K4512
Tikoun Peracha : Vayhi



K4512 Tikoun Peracha : Vayhi

=========================

K4512
Vayhi

Genèse Berechit

47.28.
50.26
=========================


47.28
Jacob vécut dix-sept ans dans le pays d'Égypte; et les jours des années de la vie de Jacob furent de cent quarante-sept ans.
47.29
Lorsqu'Israël approcha du moment de sa mort, il appela son fils Joseph, et lui dit: Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, mets, je te prie, ta main sous ma cuisse, et use envers moi de bonté et de fidélité: ne m'enterre pas en Égypte!

( ; Berechit : 47.28 )




Yossef est détesté par ses frères ?



La conséquence de cette haine est qu’Israël descend en Egypte.



Au lieu d’en sortir, une fois les vivres permettant de traverser la famine ont été acquis.



Ici, l’histoire commencée par Abraham se termine.



Une inertie consiste à se greffer sur le succès de Yossef…



L’homme des rêves subjugue sa famille.



Elle n’a plus d’existence propre.



Israël, une vague communauté vivant auprès de l’Egypte…



Mais Yossef, qui ne meurt pas, ne veut pas être enterré dans le pays voué aux innombrables idoles.



Il demande à Yossef de l’enterrer dans la terre.



Ce sera Hébron.



Yossef prend, lui aussi, la même décision.



Il ne sera pas enterré en Egypte, mais à Chkhem, l’endroit où il a été vendu.



L’endroit du massacre perpétré par Chimon et Lévi.



L’endroit où sa belle-mère, Asnat, a vécu l’amour avec Chkhem.



L’endroit où Chkem et toute sa population ont été assassinés par ses demi-frères, Chimon et Lévi.



L’endroit où son beau-père, Chkhem, a été sauvagement massacré, avec toute la population de la ville.



Yossef, à la lisière entre Israël et la gentilité noble de Chkhem.



Yossef ?



Le véritable Israël.



Il est complètement égyptianisé.



Mais demeure proche de sa famille.



Il la défend, la soutient, la nourrit.



Yossef, qui sait comprendre tous les rêves.



Qui transforme son destin.



De lui, monarque angoissé, il fait un homme serein.



Yossef interprète tous les rêves.



Les siens et ceux d’autrui.



Il est capable de la lucidité qui lui permet d’infléchir le destin de chaque personne.




49.1
Jacob appela ses fils, et dit: Assemblez-vous, et je vous annoncerai ce qui vous arrivera dans la suite des temps.

( ; Berechit : 49.1 )




Une vantardise…



Comme s’il était prophète.



Comme s’il connaissait les avenirs, étouffés dans les anneaux et les méandres de son inspiration.



Yaacov fait comme s’il savait…



Heureusement, il ne sait rien.



Et Dieu l’empêche de décrire quoi que ce soit d’un avenir qui n’appartient pas aux humains.




49.2
Rassemblez-vous, et écoutez, fils de Jacob! Écoutez Israël, votre père!
49.3
Ruben, toi, mon premier-né, Ma force et les prémices de ma vigueur, Supérieur en dignité et supérieur en puissance,
49.4
Impétueux comme les eaux, tu n'auras pas la prééminence! Car tu es monté sur la couche de ton père, Tu as souillé ma couche en y montant.

( ; Berechit : 47.2 )




Vos ancêtres ?



Vous pouvez toujours les écouter.



Mais ils se trouvent dans la même obscurité que vous.



Une bénédiction…



Je vous veux du bien.



Mais Yaacov parle durement à ses enfants.



Reouven, aîné dépossédé.



Ce que la Tora réprouve.



Femme aimée, femme qui ne l’est plus…


Yaacov viole la Tora.



De même qu’il a épousé deux sœurs.



Quant à Reouven, l’indécis sans envergure, il fait de Bila sa maîtresse.



Disloquant, dès le début, la famille, dans un sordide… "mariage pour tous".



Une bénédiction-malédiction.



Agis mieux que cela, Israël, si tu en es capable…

Retour à la page d'accueil : ici