K4507
Tikoun Peracha : Vayetse



K4507 Tikoun Peracha : Vayetse

=========================

K4507


Vayetse

Genèse Berechit

28.10
32.03
=========================


28.10
Jacob partit de Beer-Schéba, et s'en alla à Charan.

( ; Berechit : 28.10 )




Il a quitté le lieu de la satiété.



Laissant Beer Cheva esseulée.



Il est allé vers le lieu de la colère.



Pour construire, indépendamment de ses parents, sa vie.




28.11
Il arriva dans un lieu où il passa la nuit; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là.

( ; Berechit : 28.11 )




Il était complètement démuni.



Ne possédant que son corps.



Il n’avait pas même un oreiller pour y poser sa tête.



Mais… le soleil s’était couché plus tôt, pour qu’il parvienne au mont Moria, et qu’il y dorme.



Moria ?



En hébreu, enseignement de Dieu.



En grec, la folie.



Toute vie mêle sagesse et folie.



La Grèce, pour la folie.




28.12
Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle.

( ; Berechit : 28.12 )




Un rêve…



Faire se rejoindre la terre et le ciel.



Les unir, dans le naturel.



Dans la réalité d’une existence directement inspirée par les deux.




28.13
Et voici, l'Éternel se tenait au-dessus d'elle; et il dit: Je suis l'Éternel, le Dieu d'Abraham, ton père, et le Dieu d'Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité.

( ; Berechit : 28. )




Promesse de la terre.



Celle que l’univers entier dénie à Israël.



Une jalousie.



Une haine.



Une opiniâtreté.




29.1
Jacob se mit en marche, et s'en alla au pays des fils de l'Orient.
29.2
Il regarda. Et voici, il y avait un puits dans les champs; et voici, il y avait à côté trois troupeaux de brebis qui se reposaient, car c'était à ce puits qu'on abreuvait les troupeaux. Et la pierre sur l'ouverture du puits était grande.
29.3
Tous les troupeaux se rassemblaient là; on roulait la pierre de dessus l'ouverture du puits, on abreuvait les troupeaux, et l'on remettait la pierre à sa place sur l'ouverture du puits.
29.4
Jacob dit aux bergers: Mes frères, d'où êtes-vous? Ils répondirent: Nous sommes de Charan.
29.5
Il leur dit: Connaissez-vous Laban, fils de Nachor? Ils répondirent: Nous le connaissons.
29.6
Il leur dit: Est-il en bonne santé? Ils répondirent: Il est en bonne santé; et voici Rachel, sa fille, qui vient avec le troupeau.
29.7
Il dit: Voici, il est encore grand jour, et il n'est pas temps de rassembler les troupeaux; abreuvez les brebis, puis allez, et faites-les paître.
29.8
Ils répondirent: Nous ne le pouvons pas, jusqu'à ce que tous les troupeaux soient rassemblés; c'est alors qu'on roule la pierre de dessus l'ouverture du puits, et qu'on abreuve les brebis.
29.9
Comme il leur parlait encore, survint Rachel avec le troupeau de son père; car elle était bergère.
29.10
Lorsque Jacob vit Rachel, fille de Laban, frère de sa mère, et le troupeau de Laban, frère de sa mère, il s'approcha, roula la pierre de dessus l'ouverture du puits, et abreuva le troupeau de Laban, frère de sa mère.
29.11
Et Jacob baisa Rachel, il éleva la voix et pleura.
29.12
Jacob apprit à Rachel qu'il était parent de son père, qu'il était fils de Rebecca. Et elle courut l'annoncer à son père.

( ; Berechit : 29.1 )




"Nous sommes de Haran…"



Nous vivons la colère.



Nous ne connaissons qu’elle.



La fureur, aveugle, des dieux.



Mais Yaacov vit tout autre chose.



Des fiançailles émues.



L’enchantement de Rahel.



Un baiser…



Une vie heureuse.



Non marquée par le danger, la menace.




29.22
Laban réunit tous les gens du lieu, et fit un festin.
29.23
Le soir, il prit Léa, sa fille, et l'amena vers Jacob, qui s'approcha d'elle.
29.24
Et Laban donna pour servante à Léa, sa fille, Zilpa, sa servante.
29.25
Le lendemain matin, voilà que c'était Léa. Alors Jacob dit à Laban: Qu'est-ce que tu m'as fait? N'est-ce pas pour Rachel que j'ai servi chez toi? Pourquoi m'as-tu trompé?
29.26
Laban dit: Ce n'est point la coutume dans ce lieu de donner la cadette avant l'aînée.

( ; Berechit : 29.22 )




Une tromperie.



L’usage prétendu masque la vilenie.



La coutume.



Des règles…



Yaacov cumulera.



Il aura quatre femmes…



Des enfants, de chacune d’entre elles.




31.1
Jacob entendit les propos des fils de Laban, qui disaient: Jacob a pris tout ce qui était à notre père, et c'est avec le bien de notre père qu'il s'est acquis toute cette richesse.
31.2
Jacob remarqua aussi le visage de Laban; et voici, il n'était plus envers lui comme auparavant.
31.3
Alors l'Éternel dit à Jacob: Retourne au pays de tes pères et dans ton lieu de naissance, et je serai avec toi.

( ; Berechit : 31.1 )




Une jalousie naît…



Les fils, qui sont nés à Lavan grâce à la présence de Yaacov, le détestent.



Il s’agit de Kemouel avi Aram.



De Bilam.



Une haine délibérée, permanente.



Il faut que Yaacov parte.



Qu’il fuie.




32.1
Jacob poursuivit son chemin; et des anges de Dieu le rencontrèrent.
32.2
En les voyant, Jacob dit: C'est le camp de Dieu! Et il donna à ce lieu le nom de Mahanaïm.

( ; Berechit : 32.1 )




Double camp…



Celui de Dieu, celui de l’homme.



De même, au début de la peracha :



Le ciel et la terre, ensemble.

Retour à la page d'accueil : ici