K4505
Tikoun Peracha : Haye Sara



K4505 Tikoun Peracha : Haye Sara

=========================

K4505
Haye Sara

Genèse Berechit

23.01
25.18
=========================


23.1
La vie de Sara fut de cent vingt-sept ans: telles sont les années de la vie de Sara.

( ; Berechit : 23.1 )




Midrach



La même, à ses trois âges.



Belle et pure…



Mais si elle a donné sa servante Agar à Abraham, elle fut terriblement jalouse d’elle.



Au point de la faire chasser, avec son fils.



Peut-être Ichmaël chercha-t-il à tuer Itshak, dans des jeux de flèches ?



Peut-être lui fit-il subir des attouchements homosexuels ?



Effectivement, sa mère le marie avec une femme égyptienne.



Les sages ?



Parce que l’Egypte est le lieu, par excellence, de la dépravation sexuelle…



Une jalousie ?



Sara a prié, pour que Agar soit punie.



Détruite.



Pour cette raison, elle est morte…



Tuée par sa jalousie.



Tu demandes à Dieu des comptes, à propos de quelqu’un d’autres ?



Dieu examine ton propre mérite.



127 ans ?



Un bel âge.



Abraham ne pleure pas beaucoup Sara.



Peut-être est-il plus attaché à Agar, qu’il épouse, après la mort de Sara, à l’initiative d’Itshak ?



Une nouvelle histoire commence pour Abraham.



Avec Agar, il a eu Ichmaël.



Ensuite, six autres fils.



Sept enfants.



Comme Léa.




23.6
Écoute-nous, mon seigneur! Tu es un prince de Dieu au milieu de nous; enterre ton mort dans celui de nos sépulcres que tu choisiras; aucun de nous ne te refusera son sépulcre pour enterrer ton mort.

( ; Berechit : 23.6 )




Les enfants de Het reconnaissent Abraham comme prince.



Non comme tellement de personnages équivoques, criminels, dans sa descendance juive…



Les enfants de Het…



Un des sept peuples Cananéens.



Abraham tient à acheter le caveau, le champ de Makhpela.



Sait-il que Baroukh Goldstein assassinera, en ce lieu, 29 musulmans en prière ?



Qu’Elior Azaria, qui a tué un Arabe inoffensif, gisant à terre, quitterait triomphalement sa prison, avec un sourire sadique qu’il croit seulement patriotique ?



Sait-il que ces deux êtres ont déshonoré Hébron ?



Même si, en 1929, des Arabes ont massacré des Juifs.



A dix reprises dans le texte, il est question des fils de Het.



Ont-ils donc tellement d’importance, dans la transaction à 400 chekels ?



Pis que cela :



"Abraham s’est prosterné devant le peuple de la terre."



Devant les ignorants…



Il a armé ses disciples, pour délivrer Lot, au cours de la guerre des neuf rois.



Il les a soustrait de l’étude, pour une guerre insignifiante…



Un déclin d’Abraham.



Ou bien, sa générosité.



Son aptitude à se mettre à la portée de tous.




24.1
Abraham était vieux, avancé en âge; et l'Éternel avait béni Abraham en toute chose.
24.2
Abraham dit à son serviteur, le plus ancien de sa maison, l'intendant de tous ses biens: Mets, je te prie, ta main sous ma cuisse;
24.3
et je te ferai jurer par l'Éternel, le Dieu du ciel et le Dieu de la terre, de ne pas prendre pour mon fils une femme parmi les filles des Cananéens au milieu desquels j'habite,

( ; Berechit : 24.1 )




Vraiment vieux…



Au point de se réduire à combiner des mariages…



Qui charge-t-il du mariage d’Itshak ?



Son intendant, Eliézer, qui aurait voulu qu’Itshak épouse sa fille.



Mais cette alliance transversale est impossible.



Betouel et Lavan sont plus nobles.



Rivka est généreuse.



Malgré son beau-père, un Almaviva coutumier du droit de la cuisse.



Elle épousera Itshak.



Ici, l’amour est décrit.




24.62
Cependant Isaac était revenu du puits de Lachaï roï, et il habitait dans le pays du midi.
24.63
Un soir qu'Isaac était sorti pour méditer dans les champs, il leva les yeux, et regarda; et voici, des chameaux arrivaient.

( ; Berechit : 24.62 )




Il lève les yeux, il la voit.



Il la respecte.



La place au-dessus de lui.




24.64
Rebecca leva aussi les yeux, vit Isaac, et descendit de son chameau.
24.65
Elle dit au serviteur: Qui est cet homme, qui vient dans les champs à notre rencontre? Et le serviteur répondit: C'est mon seigneur. Alors elle prit son voile, et se couvrit.

( ; Berechit : 24.64 )




Elle lève les yeux, le voit.



De saisissement, elle tombe de chameau…



Elle s’en rend compte :



Abraham a grandement besoin d’elle…



Elle se recouvre de son voile.



Leur intimité sera progressive.



Elle ne sera pas "donnée", comme une esclave au marché.



Comme ces liens, soi-disant amoureux, immédiats, qui ne sont rien.

Retour à la page d'accueil : ici