K4437
Tikoun Peracha : Chelah



K4437 Tikoun Peracha : Chelah

=========================

K4437
Chelah

Nombres Bamidbar

13.01
15.41
=========================


13.1
L'Éternel parla à Moïse, et dit:
13.2
Envoie des hommes pour explorer le pays de Canaan, que je donne aux enfants d'Israël. Tu enverras un homme de chacune des tribus de leurs pères; tous seront des principaux d'entre eux.
13.3
Moïse les envoya du désert de Paran, d'après l'ordre de l'Éternel; tous ces hommes étaient chefs des enfants d'Israël.

( ; Bamidbar : 13.1 )




Moché, angoissé.



Il désirait une mission d’Israël sur la terre.



Mais Dieu était réticent.



Quand on dirige l’histoire, on n’a pas besoin de déclencher une enquête.



Devant l’insistance de Moché, Dieu accepte, et une mission de dix représentants de tribus est envoyée sur la terre.



Abravanel



Six questions, trois que se posait Israël, et trois que se posait Moché.



C’étaient les plus importantes, celles qui ont découragé le peuple.



Abravanel



Une erreur ?



Un compte-rendu public de la mission.



Il a profondément découragé Israël, quant aux chances de la conquête.



Il a pleuré, cette nuit.



Dieu



Vous avez pleuré pour rien ?



Vous pleurerez pour quelque chose.



Nuit du 9 av, de la destruction des deux temples…




13.17
Moïse les envoya pour explorer le pays de Canaan. Il leur dit: Montez ici, par le midi; et vous monterez sur la montagne.
13.18
Vous verrez le pays, ce qu'il est, et le peuple qui l'habite, s'il est fort ou faible, s'il est en petit ou en grand nombre;
13.19
ce qu'est le pays où il habite, s'il est bon ou mauvais; ce que sont les villes où il habite, si elles sont ouvertes ou fortifiées;

( ; Bamidbar : 13.17 )




Rachi



Si les villes sont fortifiées, c’est que les gens sont faibles.



Ils éprouvent le besoin de se défendre, de se protéger.



Ainsi, les êtres prudes, qui protègent leur vertu.



Surtout :



Y a-t-il, sur la terre, des êtres grands ?



La terre était protégée par Iyov, juste.



Lors de la visite des visiteurs, Iyov meurt, et il est enterré.



Une foule énorme.



D’où le réflexe des visiteurs :



"C’est une terre qui enterre ses habitants."



Toujours, la mort…




13.25
Ils furent de retour de l'exploration du pays au bout de quarante jours.
13.26
A leur arrivée, ils se rendirent auprès de Moïse et d'Aaron, et de toute l'assemblée des enfants d'Israël, à Kadès dans le désert de Paran. Ils leur firent un rapport, ainsi qu'à toute l'assemblée, et ils leur montrèrent les fruits du pays.
13.27
Voici ce qu'ils racontèrent à Moïse: Nous sommes allés dans le pays où tu nous as envoyés. A la vérité, c'est un pays où coulent le lait et le miel, et en voici les fruits.
13.28
Mais le peuple qui habite ce pays est puissant, les villes sont fortifiées, très grandes; nous y avons vu des enfants d'Anak.
13.29
Les Amalécites habitent la contrée du midi; les Héthiens, les Jébusiens et les Amoréens habitent la montagne; et les Cananéens habitent près de la mer et le long du Jourdain.

( ; Bamidbar : 13.25 )




Une terre…



De beaux fruits.



Le lait, le miel…




13.30
Caleb fit taire le peuple, qui murmurait contre Moïse. Il dit: Montons, emparons-nous du pays, nous y serons vainqueurs!
13.31
Mais les hommes qui y étaient allés avec lui dirent: Nous ne pouvons pas monter contre ce peuple, car il est plus fort que nous.
13.32
Et ils décrièrent devant les enfants d'Israël le pays qu'ils avaient exploré. Ils dirent: Le pays que nous avons parcouru, pour l'explorer, est un pays qui dévore ses habitants; tous ceux que nous y avons vus sont des hommes d'une haute taille;

( ; Bamidbar : 13.30 )




Faire taire ?



Dissimuler, autoritairement, la vérité…



Politique habituelle des dictateurs.



"Ils sont plus forts que nous."



Et que Dieu…



*Mimenou* signifie les deux choses.



Un découragement profond et général.



Notre Dieu ne vaut rien…



"Ils ont des hommes qui ont beaucoup de grandes qualités."



Des vertus extraordinaires, inconnues chez nous…



Israël est désemparé.



Il a perdu le sens de sa propre histoire.



De sa vocation.


15.33
Ceux qui l'avaient trouvé ramassant du bois l'amenèrent à Moïse, à Aaron, et à toute l'assemblée.
15.34
On le mit en prison, car ce qu'on devait lui faire n'avait pas été déclaré.
15.35
L'Éternel dit à Moïse: Cet homme sera puni de mort, toute l'assemblée le lapidera hors du camp.
15.36
Toute l'assemblée le fit sortir du camp et le lapida, et il mourut, comme l'Éternel l'avait ordonné à Moïse.

( ; Bamidbar : 15.36 )




Corrélativement au découragement, la terreur.



Tuer celui qui agit, qui pense autrement…



Une société en décomposition.



Incertaine d’elle-même.

Retour à la page d'accueil : ici