K4434
Tikoun Peracha : Bamidbar



K4434 Tikoun Peracha : Bamidbar

=========================
K4434
Bamidbar

Nombres Bamidbar

01.01
04.20
=========================


1.1
L'Éternel parla à Moïse dans le désert de Sinaï, dans la tente d'assignation, le premier jour du second mois, la seconde année après leur sortie du pays d'Égypte. Il dit:
1.2
Faites le dénombrement de toute l'assemblée des enfants d'Israël, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères, en comptant par tête les noms de tous les mâles,
1.3
depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tous ceux d'Israël en état de porter les armes; vous en ferez le dénombrement selon leurs divisions, toi et Aaron.
1.4
Il y aura avec vous un homme par tribu, chef de la maison de ses pères.

( ; Bamidbar : 1.1 )




Il est dangereux de recenser…



En effet, on est forcément obligé, dans ce cas, à discriminer.



A décider qui fait partie du peuple, et qui n’en fait pas partie.



Dieu incite David à recenser.



Un autre verset indique que l’initiative, au contraire, provient du Satan…



Ici, la question posée est de savoir quels sont les rescapés, après l’hécatombe du veau d’or.



Que reste-t-il d’Israël ?



3 000 morts, à cause du veau d’or.



Dans la peracha de Pinhas, 58 familles, et non plus, comme dans Vayigach, 70.



12 familles ont disparu…



Peut-être sont-elles remplacées, comme le dit le Gaon de Vilna, par les 12 tribus elles-mêmes.



Se poser la question de l’appartenance à Israël…



La tribu de Dan, au nord, rassemble le peuple.



Elle évite que l’on exclue quiconque de la famille d’Israël.



Quatre camps.



1)



Yehouda



A l’est




2)



Reouven



Au sud



3)



Efraïm



A l’ouest



4)



Dan



Au nord



1)



Yehouda ?



L’authenticité du peuple.



Dans son nom, les quatre lettres du nom de Dieu.



2)



Reouven



Se remettre en question.



Reconnaître ses fautes.



Les réparer.



3)



Efraïm



La famille de Yossef.



La marginalité qui se trouve au centre.



4)



Dan



Inclure, et non exclure.



Au centre du camp, Moché et Aharon.



Et les trois familles de Lévi :



Guerchon, Kehat et Merari.



Le camp de Yehouda correspond à l’effectif le plus grand.



Il ouvre la marche du peuple.



Le camp d’Efraïm est la deuxième force.



En vis-à-vis, à l’ouest, avec Yehouda, qui se trouve à l’est.



Les Leviim sont les moins nombreux : 22 000.



Par rapport à Yehouda : 74 600.



Nahmanide



Ils mènent une vie dangereuse.



Il arrive souvent qu’ils en meurent.



Ainsi, Nadav et Avihou.



D’où leurs effectifs plus restreints.



Symboliquement, les 22 000 léviim sont à metre en relation avec les 22 lettres de l’alphabet.




4.17
L'Éternel parla à Moïse et à Aaron, et dit:
4.18
N'exposez point la race des familles des Kehathites à être retranchée du milieu des Lévites.

( ; Bamidbar : 4.17 )




Protégez les fils de Kehat.



Ils sont en danger.



Qu’ils ne disparaissent pas.



Ils portent la Tora.



Comme Atlas porte l’univers.



Que leur charge ne les anéantisse pas.



C’est à toi, Israël, d’y veiller.

Retour à la page d'accueil : ici