K4419
Tikoun Peracha : Terouma



K4419 Tikoun Peracha : Terouma

=========================
K4419
Terouma

Exode Chemot

25.01
27.19
=========================


25.1
L'Éternel parla à Moïse, et dit:
25.2
Parle aux enfants d'Israël. Qu'ils m'apportent une offrande; vous la recevrez pour moi de tout homme qui la fera de bon cœur.

( ; Chemot : 25. 1)




*Terouma.*



Qu’ils s’élèvent eux-mêmes.



Qu’’ils offrent ce qu’ils ont créé de plus précieux.



*Taroum hé.*



Elève Dieu en toi.



Ne te contente pas de vivre pour toi.



De toi, sache offrir le meilleur.



Treize sortes de cadeaux.



Chacun d’entre eux intervient trois fois dans le sanctuaire.



Au total, ce sont les 39 sortes de création.



Le Chabat, sache ne pas créer, ne pas agir.



Ce sont les 39 actes qui te sont interdits.



Volupté de la vie pour toi.



De l’inutilité d’agir.



En dehors de toi, ce qui peut être apprécié par autrui.



Vayikra 19



"Aime ton prochain comme toi."



De toi, donne-lui le meilleur.



Le meilleur de toi, c’est ce que tu offres, dans la tendresse.



Elève-toi, en accordant une attention essentielle à chaque être.




25.8
Ils me feront un sanctuaire, et j'habiterai au milieu d'eux.

( ; Chemot : 25.8 )




Un sanctuaire ?



*Mikdach.*



Que tout en eux soit saint, non limité à leur propre personne.



Alors, je résiderai en eux.



*Michkan.*



D’où la "Chekhina" : La présence de Dieu en chacun.



La relation entre *michkan* et *mikdach* est le secret de la vie avec Dieu.



Le Talmud ramène l’un à l’autre.



En réalité, il t’appartient de créer la sainteté dans toute ta vie.



Ce qui sort de toi est créateur.



Ainsi, la procréation.



Le mal ?



Quand tu ramènes tout à toi.



Que tu es insoucieux de l’autre, que tu considères, tout au plus, sinon ton ennemi, l’instrument de ton plaisir.



Vis pour toi, vis pour autrui.



C’est ainsi que tu vis avec Dieu, qui ne doit jamais s’interposer entre toi et aucun autre.



Erreur de l’Eden ?



Je veux être comme Dieu !



Créateur comme lui, qui se comporte comme mon ennemi.



Religion, accapareuse de vérité.



Dans le sanctuaire, quatre objets.



1)

L’enceinte, contenant les tables, avec le Décalogue.

2)

Le chandelier.

3)

La table qui reçoit les sacrifices.

4)

L’autel.



Quatre dimensions de l’être.



Vérité.



Transformation de soi.



Offrande.



Transformation de la violence en douceur.



L’arche…




25.10
Ils feront une arche de bois d'acacia, sa longueur sera de deux coudées et demie, sa largeur d'une coudée et demie, et sa hauteur d'une coudée et demie.

( ; Chemot : 25. 10)




Talmud



"Des dimensions brisées."



Non entières.



Tu ne te suffis pas à toi.



C’est seulement avec l’autre, tout autre, que tu es complet.



De même, le demi-sicle.



Tu existes seulement dans ta relation avec autrui.



Ainsi, l’homme et la femme.



Ta plénitude passe par celle de chacun.



Ton bonheur ?



C’est celui de tout être, tandis que le mal n’est que l’égoïsme, replié sur soi.



Un sanctuaire…



Mais tu n’en n’as nullement besoin.



Surtout, et uniquement, sois, dans la vérité de ta personne, reliée à l’univers entier.



Unité de Dieu, comme la tienne.



Il crée, pour le bonheur de chacun ?



Toi aussi, toujours, sois ainsi.

Retour à la page d'accueil : ici