K4412
Tikoun Peracha : Vayhi



K4412 Tikoun Peracha : Vayhi

=========================

K4412
Vayhi

Genèse Berechit

47.28.
50.26
=========================


47.28
Jacob vécut dix-sept ans dans le pays d'Égypte; et les jours des années de la vie de Jacob furent de cent quarante-sept ans.

( ; Berechit : 47.28 )




*Il a vécu.*



*Vayhi.*



La valeur du mot est 34.



Il a "vraiment" vécu 34 ans, sur les 147.



Les 17 années de l’enfance et de l’adolescence de Yossef.



Et les 17 dernières de ses années, dans sa maturité.



Quand Paro demande son âge à Yaacov, il lui dit qu’il a 130 ans.



Que ses années ont été petites et mauvaises.



Il se confie à cet homme, dont il vient de faire la connaissance.



Manifestant sa faiblesse et sa solitude.



Deux exils…



Celui de Lavan, et celui de l’Egypte.



Mais sa consolation, sa joie, proviennent de Yossef.



Zohar



"Le corps et le sexe ne font qu’un."



Le corps ?



Yaacov.



Son buste unit ses deux bras, qui représentent Abraham et Itshak.



La générosité, le sens critique.



Le prolongement normal du corps ?



Le sexe.



Il s’agit de Yossef.



Midrach



27 circonstances, dans la vie de Yaacov.



27 circonstances analogues, dans la vie de Yossef.



Des analogies essentielles.



Mais plus que cela.



La même histoire, racontée autrement.



Avec Yaacov, la vie individuelle.



Avec Yossef, les 70 familles deviennent un peuple.



Yaacov épouse deux sœurs, ce qui était interdit.



Malgré les explications embarrassées des sages.



Nahmanide



Cela se passait hors de la terre d’Israël, et n’avait donc pas d’importance…



Yossef, le sexe.



Une générosité qui sait ne pas se venger.



Même s’il joue de son pouvoir, s’il s’amuse à agacer ses frères, comme chat et souris.



Il désire la femme de Poutifar.



Mais quand il est nu avec elle, il s’enfuit, lui laissant sa tunique.



Yossef est appelé le juste : Pur de toute faute, notamment sexuelle.



L’héritage de Yaacov ?



Cette pureté, qu’il offre à Yossef.



Mais ses fils, qui l’ont vendu comme esclave, ont la nostalgie de lui.



Quand la famine les pousse en Egypte, ils vont le chercher dans les quartiers pervers, bordels de toutes sortes.



Ils se disent :



Logiquement, c’est ici qu’il a dû aboutir.



Mais la vie sexuelle de Yossef est toute différente.



Il épouse Asnat, fille de sa sœur Dina…



Dina est fille de Léa.



Et lui, fils de Rahel.



Dans le couple, la sève de la famille de Yaacov.



Yossef ne se venge pas.



Il est généreux avec ses frères.



Il est tout entier pardon et indulgence.



Tandis qu’eux-mêmes baignent dans l’ambiguïté.



La haine rentrée, dissimulée, voilée, cachée…



De toute éternité, en Israël, l’originalité sera réprimée.



La fantaisie sera condamnée.



Celui qui s’en rend coupable sera rappelé à la "règle".



Détesté, fustigé, entouré de réprobation.



Yossef qui rêve ?



Mais c’est un grave crime.



Dieu est anonyme, sans personnalité.



Sans rêve.



Sans humour.



Gare à l’ignoble contrevenant !



Yossef se retrouve, en Egypte, face à ces frères qu’il accueille.



A leur hostilité secrète.



Quand il s’est manifesté à eux, ils ont voulu, à nouveau, le tuer…



Il demeure, dans sa force intérieure.



Mais il ne peut attendre, d’eux, la moindre générosité.



Ils ignorent cette qualité.



Profitant de lui et de l’Egypte, continuant à mentir.



"Nous dirons qu’une bête sauvage l’a dévoré."



"Avant de mourir, notre père a demandé que tu nous pardonnes…"



Physionomie laide d’un peuple qui sait veiller à ses intérêts.



Qui n’a aucune Tora.



Il se contente de vivre son égoïsme, considérant que c’est cela, le bien…




49.1
Jacob appela ses fils, et dit: Assemblez-vous, et je vous annoncerai ce qui vous arrivera dans la suite des temps.
49.2
Rassemblez-vous, et écoutez, fils de Jacob! Écoutez Israël, votre père!

( ; Berechit : 49.1 )




Une bénédiction énigmatique…



Yaacov veut dévoiler l’avenir à ses enfants.



Mais il en est incapable.



Le futur se voile à lui.



Il est injuste de connaître le devenir des temps.



Il convient de laisser à chaque jour sa chance.



Sa virginité.



Son mystère.



Sa beauté.

Retour à la page d'accueil : ici