K4407
Tikoun Peracha : Vayetse



K4407 Tikoun Peracha : Vayetse

=========================

K4407


Vayetse

Genèse Berechit

28.10
32.03
=========================


28.10
Jacob partit de Beer-Schéba, et s'en alla à Charan.

( ; Berechit : 28.10 )




Fuyant son frère, qui veut le tuer.



Pour se venger de deux cruautés, deux malhonnêtetés.



Il m’a pris mon aînesse, *bekhora*.



Et aussi, ma bénédiction, *berakha*.



Les deux mots sont l’anagrammes l’un de l’autre.



Essav se plaint, dans la détestation de Yaacov.



Il n’en est nullement dans une attitude qui le ferait renoncer à la vengeance…



Yaacov part, muni d’une bénédiction paternelle consciente.



Sur le chemin, il est dépouillé par Elifaz, fils de Essav, de ses bagages.



Elifaz lui laisse la vie sauve, mais il lui prend son argent.



Son nom signifie :



Mon Dieu est la richesse.



Or du Rhin, des Nibelungen.



Faire payer les Juifs, pour qu’ils aient le droit de demeurer dans les terres d’exil.



Yaacov



"Je suis passé, avec ce bâton…"



Je n’avais rien.




28.11
Il arriva dans un lieu où il passa la nuit; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu-là.

( ; Berechit : 28.11 )




Non, il n’a rien.



Pas même un objet souple, qui pourrait lui servir d’oreiller.



Pendant 14 ans, il a étudié, chez Chem et Ever.



Dieu a hâté le coucher du soleil, pour que Yaacov dorme sur le mont Moria.



Dieu est mon maître.



Il m’enseigne.



Midrach



Un lieu qui appartient, incontestablement, à Israël.



Comme Hebron.



Comme Chkhem.



Mais les trois endroits sont opiniâtrement contestés à Israël.



Pour ceux qui le contemplent, pour ceux qui le haïssent, il n’a aucun droit.



Et le temple est seulement constitué des toilettes de la mosquée d’Omar…



Douze pierres, en guise d’oreiller.



Yaacov dort, il rêve.



Il comprend que la présence de Dieu dépend de lui.



Il se réveille.



Les douze pierres se ton fondues en une seule.



L’être de Yaacov donnera naissance à douze tribus.



Mais elles seront unifiées en un seul peuple, Israël.



Le nom même que l’ange de Essav donnera à Yaacov.



Maintenant, Yaacov connaît son chemin.



Il se dirige vers Lavan.



Il épouse ses deux filles, dans la duperie.



Israël provient de Léa et de Rahel.



Deux sortes d’héritage :



Une femme aimée, une femme haïe…




29.7
Il dit: Voici, il est encore grand jour, et il n'est pas temps de rassembler les troupeaux; abreuvez les brebis, puis allez, et faites-les paître.
29.8
Ils répondirent: Nous ne le pouvons pas, jusqu'à ce que tous les troupeaux soient rassemblés; c'est alors qu'on roule la pierre de dessus l'ouverture du puits, et qu'on abreuve les brebis.

( ; Berechit : 29.7 )




Yaacov ne connaît pas ces gens, ces bergers.



Il leur parle, comme un patron.



Se considérant responsable de l’ordre du monde.



Effectivement, il sera responsable des affaires de Lavan…



Mais aussi, de celles de l’univers.



Quand Yossef naît, Yaacov sait qu’il doit quitter Lavan.



De la même manière qu’Avram a quitté la Chaldée.



Construire, dans la solitude.



Etre, devenir.

Retour à la page d'accueil : ici