K4350
Tikoun Peracha : Ki Tavo



K4350 Tikoun Peracha : Ki Tavo

=========================

K4350
Ki Tavo

Deutéronome Devarim

26.01
29.08

=========================


26.1
Lorsque tu seras entré dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne pour héritage, lorsque tu le posséderas et y seras établi,
26.2
tu prendras des prémices de tous les fruits que tu retireras du sol dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne, tu les mettras dans une corbeille, et tu iras au lieu que choisira l'Éternel, ton Dieu, pour y faire résider son nom.
26.3
Tu te présenteras au sacrificateur alors en fonctions, et tu lui diras: Je déclare aujourd'hui à l'Éternel, ton Dieu, que je suis entré dans le pays que l'Éternel a juré à nos pères de nous donner.

( ; Devarim : 26.1 )




Prémices…



Tout ce que je crée, que je récolte, me vient de Dieu, qui a créé tout l’univers.



Je suis reconnaissant envers lui.



Je le remercie, avec émotion.



Grâce au Cohen.



Et non au roi, de droit divin par la pénible falsification qui s’empare de tout, comme la richesse.




26.5
Tu prendras encore la parole, et tu diras devant l'Éternel, ton Dieu: Mon père était un Araméen nomade; il descendit en Égypte avec peu de gens, et il y fixa son séjour; là, il devint une nation grande, puissante et nombreuse.
26.6
Les Égyptiens nous maltraitèrent et nous opprimèrent, et ils nous soumirent à une dure servitude.
26.7
Nous criâmes à l'Éternel, le Dieu de nos pères. L'Éternel entendit notre voix, et il vit notre oppression, nos peines et nos misères.
26.8
Et l'Éternel nous fit sortir d'Égypte, à main forte et à bras étendu, avec des prodiges de terreur, avec des signes et des miracles.
26.9
Il nous a conduits dans ce lieu, et il nous a donné ce pays, pays où coulent le lait et le miel.
26.10
Maintenant voici, j'apporte les prémices des fruits du sol que tu m'as donné, ô Éternel! Tu les déposeras devant l'Éternel, ton Dieu, et tu te prosterneras devant l'Éternel, ton Dieu.

( ; Devarim : 26.5 )




Savoir raconter mon histoire.



Ne pas être une personne désemparée, en plein désarroi, ne comprenant rien à elle-même.




26.11
Puis tu te réjouiras, avec le Lévite et avec l'étranger qui sera au milieu de toi, pour tous les biens que l'Éternel, ton Dieu, t'a donnés, à toi et à ta maison.

( ; Devarim : 26.11 )




Tu ne vis pas que pour toi.



Mais avec le Lévi.



Avec l’étranger.



Ta richesse est aussi pour eux.



A Sodome, le contraire.



Il était interdit, sous peine de mort, de donner quoi que ce soit à quiconque.








( ; Devarim : 26. )




Une vie dans la générosité.



Elle n’est en rien le "chacun pour soi" des égoïsmes bourgeois.




28.1
Si tu obéis à la voix de l'Éternel, ton Dieu, en observant et en mettant en pratique tous ses commandements que je te prescris aujourd'hui, l'Éternel, ton Dieu, te donnera la supériorité sur toutes les nations de la terre.
28.2
Voici toutes les bénédictions qui se répandront sur toi et qui seront ton partage, lorsque tu obéiras à la voix de l'Éternel, ton Dieu:
28.3
Tu seras béni dans la ville, et tu seras béni dans les champs.
28.4
Le fruit de tes entrailles, le fruit de ton sol, le fruit de tes troupeaux, les portées de ton gros et de ton menu bétail, toutes ces choses seront bénies.
28.5
Ta corbeille et ta huche seront bénies.
28.6
Tu seras béni à ton arrivée, et tu seras béni à ton départ.
28.7
L'Éternel te donnera la victoire sur tes ennemis qui s'élèveront contre toi; ils sortiront contre toi par un seul chemin, et ils s'enfuiront devant toi par sept chemins.
28.8
L'Éternel ordonnera à la bénédiction d'être avec toi dans tes greniers et dans toutes tes entreprises. Il te bénira dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne.
28.9
Tu seras pour l'Éternel un peuple saint, comme il te l'a juré, lorsque tu observeras les commandements de l'Éternel, ton Dieu, et que tu marcheras dans ses voies.
28.10
Tous les peuples verront que tu es appelé du nom de l'Éternel, et ils te craindront.
28.11
L'Éternel te comblera de biens, en multipliant le fruit de tes entrailles, le fruit de tes troupeaux et le fruit de ton sol, dans le pays que l'Éternel a juré à tes pères de te donner.
28.12
L'Éternel t'ouvrira son bon trésor, le ciel, pour envoyer à ton pays la pluie en son temps et pour bénir tout le travail de tes mains; tu prêteras à beaucoup de nations, et tu n'emprunteras point.
28.13
L'Éternel fera de toi la tête et non la queue, tu seras toujours en haut et tu ne seras jamais en bas, lorsque tu obéiras aux commandements de l'Éternel, ton Dieu, que je te prescris aujourd'hui, lorsque tu les observeras et les mettras en pratique,
28.14
et que tu ne te détourneras ni à droite ni à gauche de tous les commandements que je vous donne aujourd'hui, pour aller après d'autres dieux et pour les servir.

( ; Devarim : 28.1 )




De multiples bénédictions.



Sous le signe de la docilité, de l’obéissance…



Il n’est pas question, ici, d’un amour désintéressé.



Celui auquel t’appellera, mais plus tard, Antignos de Sokho.



Avot 1.3



Antignos de Sokho dit :



"Ne soyez pas comme les serviteurs qui servent le maître en vue de recevoir un salaire."



"Mais comme les serviteurs qui le servent en vue de ne pas recevoir de salaire."



Pur amour.



Non la relation médiocre de force, du donnant-donnant.



Mais, autrement…



Les innombrables catastrophes.




28.16
Tu seras maudit dans la ville, et tu seras maudit dans les champs.

( ; Devarim : 28.16 )




Maudit partout.



Par tous.



Pour une élection imméritée.




28.23
Le ciel sur ta tête sera d'airain, et la terre sous toi sera de fer.

( ; Devarim : 28.23 )




Une vie impitoyable.



Régentée par la nécessité, dure, inexorable.



Loi d’airain de Marx.




28.29
et tu tâtonneras en plein midi comme l'aveugle dans l'obscurité, tu n'auras point de succès dans tes entreprises, et tu seras tous les jours opprimé, dépouillé, et il n'y aura personne pour venir à ton secours.

( ; Devarim : 28.29 )




Pourchassé.



Spolié.



Soumis à l’injustice.



Sans recours.



Une oppression de pourchassé.



De détesté.



De calomnié.




28.64
L'Éternel te dispersera parmi tous les peuples, d'une extrémité de la terre à l'autre; et là, tu serviras d'autres dieux que n'ont connus ni toi, ni tes pères, du bois et de la pierre.

( ; Devarim : 28.64 )




Tu seras aux prises avec quantité de bandits divers.



Des rois cruels, sans scrupules.



Avec quantité de "laïcités" bien païennes.



Et tu leur seras soumis.



Obligé de te servir du verbiage éculé d’une soi-disant démocratie.



Celle qui institue l’oppression en système obligatoire.



La servitude…



Alors que tu étais sorti d’Egypte, pour vivre tout autre chose.




28.65
Parmi ces nations, tu ne seras pas tranquille, et tu n'auras pas un lieu de repos pour la plante de tes pieds. L'Éternel rendra ton cœur agité, tes yeux languissants, ton âme souffrante.
28.66
Ta vie sera comme en suspens devant toi, tu trembleras la nuit et le jour, tu douteras de ton existence.

( ; Devarim : 28.65 )




Te demandant même, et sans cesse, ce qu’est un juif.



Kafka



Qu’ai-je à faire avec les Juifs ?



Une existence tellement difficile, impossible…



Jusqu’à ce qu’une aide vienne d’en haut.

Retour à la page d'accueil : ici