K4345
Tikoun Peracha : Vaethanan



K4345 Tikoun Peracha : Vaethanan

=========================
K4345
Vaethanan

Deutéronome Devarim

03.23
07.11
=========================


3.23
En ce temps-là, j'implorai la miséricorde de l'Éternel, en disant:
3.24
Seigneur Éternel, tu as commencé à montrer à ton serviteur ta grandeur et ta main puissante; car quel dieu y a-t-il, au ciel et sur la terre, qui puisse imiter tes œuvres et tes hauts faits?
3.25
Laisse-moi passer, je te prie, laisse-moi voir ce bon pays de l'autre côté du Jourdain, ces belles montagnes et le Liban.
3.26
Mais l'Éternel s'irrita contre moi, à cause de vous, et il ne m'écouta point. L'Éternel me dit: C'est assez, ne me parle plus de cette affaire.

( ; Devarim : 3.23 )




Non, tu n’entreras pas sur la terre…



Elle est trop petite pour toi.



Même si tu m’as supplié, à dix reprises.



*Va ethanan* ?



515.



La valeur du mot *tefila*, la prière.



Mdrach



Moché a prié 515 prières, pour entrer dans la terre.



Rabi Nathan Shapira a voulu composer un livre de 515 chapitres, à propos de ces prières.



Il n’a pu en écrire que 252.



Et il s’en morfondait.



Pas de faute, pour Moché…



Une peccadille, il a frappé le rocher, au lieu de lui parler.



Peu capable d’expliquer quelque chose.



Trop grand, pour une terre trop petite…



Ici, la répétition des dix paroles, telles que Dieu les a données au Sinaï, dans la peracha de Yitro.




5.6
Je suis l'Éternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.
5.7
Tu n'auras point d'autres dieux devant ma face.

( ; Devarim : 5.6 )




Moi, libérateur…



Ne me remplace pas par des idoles un peu semblables à moi.



Maharal



17 différences, entre les deux formulations du Décalogue.



Sous le signe du devenir.



Le Chabat ?



Dans Chemot, une référence à la création du monde.



Dans Devarim, tu peux, désormais, le vivre.



Puisque tu es entièrement libre de toute contrainte.



Que tu choisis ta manière de vivre.




6.4
Écoute, Israël! l'Éternel, notre Dieu, est le seul Éternel.
6.5
Tu aimeras l'Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force.
6.6
Et ces commandements, que je te donne aujourd'hui, seront dans ton cœur.
6.7
Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.
6.8
Tu les lieras comme un signe sur tes mains, et ils seront comme des fronteaux entre tes yeux.
6.9
Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes.

( ; Devarim : 6.4 )




Ecoute, Israël…



Un Dieu, pour tout l’univers.



Il aime tous les êtres.



Il les libère.



Les aide à s’accomplir.



Ne vis surtout pas dans une autarcie stupide de la supériorité.



Chaque personne est faite de la même manière.



Dieu est notre Dieu.



Dieu de l’univers.



Pour que chacun puisse s’accomplir.



Et toi, comme lui, sois libérateur.



Non agent d’asservissement, de malheur.



Ne sois en rien "infâme"…



Une bénédiction dans le monde.



Suivant la demande de Dieu à Abraham :



Berechit 12.2



"Et sois bénédiction."



Si quiconque considère que tu es un fléau, tu te trompes du tout au tout dans ta vocation.



Bénédiction.



Lumière et joie.



Berechit 12.3



"Toutes les familles de la terre seront bénies grâce à toi."



Et pour Yaacov aussi, ton descendant.



Berechit 28.14



Une vocation de Cohen.



Non de rapace cherchant à s’approprier la sève du monde.

Retour à la page d'accueil : ici