K4338
Tikoun Peracha : Korah



K4338 Tikoun Peracha : Korah

=========================
K4338
Korah

Nombres Bamidbar

16.01
18.32
=========================


16.1
Koré, fils de Jitsehar, fils de Kehath, fils de Lévi, se révolta avec Dathan et Abiram, fils d'Éliab, et On, fils de Péleth, tous trois fils de Ruben.
16.2
Ils se soulevèrent contre Moïse, avec deux cent cinquante hommes des enfants d'Israël, des principaux de l'assemblée, de ceux que l'on convoquait à l'assemblée, et qui étaient des gens de renom.
16.3
Ils s'assemblèrent contre Moïse et Aaron, et leur dirent: C'en est assez! car toute l'assemblée, tous sont saints, et l'Éternel est au milieu d'eux. Pourquoi vous élevez-vous au-dessus de l'assemblée de l'Éternel?

( ; Bamidbar : 16.1 )




Une hiérarchie en Israël ?



Elle choque Korah.



En effet, elle installe une bourgeoisie.



Des dynasties.



Le Cohen, descendant de Cohen.



Mais quelle est sa valeur personnelle ?



Elle peut être grande, ou nulle.



Korah récuse tout cela.



Il déclare :



Ils s'assemblèrent contre Moïse et Aaron, et leur dirent: C'en est assez! car toute l'assemblée, tous sont saints, et l'Éternel est au milieu d'eux. Pourquoi vous élevez-vous au-dessus de l'assemblée de l'Éternel?



Korah accuse Moché d’être dévoré par la soif du pouvoir.



Tandis qu’Aharon, lui aussi, bénéficie du système de société adopté.



Mais Moché ne convoite aucun pouvoir.



Tout au contraire, il est humble.



Bamidbar 12.3



Or, Moïse était un homme fort humble, plus qu'aucun homme sur la face de la terre.



Aharon convoite peut-être le pouvoir, comme l’être quelconque qu’il était.



Mais ce n’était pas le cas de Moché.



Pourtant, au cœur de la noblesse de son indignation, Korah accuse Moché injustement.



De ce fait, il est lui-même atteint par ce qu’il condamne.



Abravanel



Il s’allie à la tribu aînée de Reouven.



Aux aînés d’Israël, dépossédés de leur prêtrise.



Et à la famille de Kehat, aînée.



Trois alliances, qui deviennent perverses.



Korah et les siens sont engloutis.



Pourtant, Korah a raison, fondamentalement raison.



Ari



Dans l’avenir, son opinion sera reconnues, comme juste.



Les sages de toutes les époques aiment Korah.



Ils récusent l’inégalité, que rien ne justifie.



Comme elle est révoltante !



Et c’est ce système infect qu’adoptent la Tora ?



Des Cohanim, si souvent ineptes, et qui se rengorgent…



Dans les pays arabes, des hommes illettrés peuvent voter.



Ce n’est pas le cas de femmes instruites.




16.15
Moïse fut très irrité, et il dit à l'Éternel: N'aie point égard à leur offrande. Je ne leur ai pas même pris un âne, et je n'ai fait de mal à aucun d'eux.

( ; Bamidbar : 16.15 )




Moché est furieux : Il est attaqué injustement.



Mais il a tort de demander à Dieu de ne pas avoir égard à l’offrande de Korah.



Une cause juste ?



Elle s’accompagne d’une colère injuste.



D’une demande tellement horrible…



"Ne fais pas attention à la ferveur d’un tel…"



De cette attitude envers Agar, Sara est morte.



Pour la même raison, Moché n’entre pas en terre de Kenaan.

Retour à la page d'accueil : ici