K4315
Tikoun Peracha : Bo



K4315 Tikoun Peracha : Bo

=========================
K4315
Bo

Exode Chemot

10.01
13.16
=========================


10.1
L'Éternel dit à Moïse: Va vers Pharaon, car j'ai endurci son cœur et le cœur de ses serviteurs, pour faire éclater mes signes au milieu d'eux.

( ; Chemot : 10.1 )




Jusqu’à présent, les sept premières plaies ne concernaient que l’Egypte.



Maintenant, la personne même de Paro.



Il sera submergé par les sauterelles, sans aucun recours de vérité.



Dans la totale obscurité, sans pouvoir changer même de position, tellement elle sera opaque.



La mort des aînés ? La disparition des élites.



Il n’y aura plus qu’une Egypte anéantie, se traînant dans son insignifiance.



Noble Egypte antique ; et maintenant, la déchéance, jusqu’à l’Albanais et le régime policier.




10.7
Les serviteurs de Pharaon lui dirent: Jusqu'à quand cet homme sera-t-il pour nous un piège? Laisse aller ces gens, et qu'ils servent l'Éternel, leur Dieu. Ne vois-tu pas encore que l'Égypte

( ; Chemot : 10.7 )




Monarque absent !



Tu ne te rends même plus compte de ce qui se passe.



L’Egypte est perdue.



Et toi, tu continues à vivre dans tes rites ineptes.




10.8
On fit revenir vers Pharaon Moïse et Aaron: Allez, leur dit-il, servez l'Éternel, votre Dieu. Qui sont ceux qui iront?
10.9
Moïse répondit: Nous irons avec nos enfants et nos vieillards, avec nos fils et nos filles, avec nos brebis et nos bœufs; car c'est pour nous une fête en l'honneur de l'Éternel.
10.10
Pharaon leur dit: Que l'Éternel soit avec vous, tout comme je vais vous laisser aller, vous et vos enfants! Prenez garde, car le malheur est devant vous!

( ; Chemot : 10.8 )




Sous la pression du malheur, un début d’acceptation du départ d’Israël.



--- Certains…



--- Non, tous.



Paro est furieux.



Il annonce :



--- Le mal est contre vous.



Notre Dieu, Ra.



Il vous menace.



Vous guette.



Vous détruira…




10.22
Moïse étendit sa main vers le ciel; et il y eut d'épaisses ténèbres dans tout le pays d'Égypte, pendant trois jours.

( ; Chemot : 10.22 )




Une épaisse obscurité.



Nos dieux sont morts.



Dieu est mort.



Une existence tragique, désertée par la vérité.




12.29
Au milieu de la nuit, l'Éternel frappa tous les premiers-nés dans le pays d'Égypte, depuis le premier-né de Pharaon assis sur son trône, jusqu'au premier-né du captif dans sa prison, et jusqu'à tous les premiers-nés des animaux.
12.30
Pharaon se leva de nuit, lui et tous ses serviteurs, et tous les Égyptiens; et il y eut de grands cris en Égypte, car il n'y avait point de maison où il n'y eût un mort.
12.31
Dans la nuit même, Pharaon appela Moïse et Aaron, et leur dit: Levez-vous, sortez du milieu de mon peuple, vous et les enfants d'Israël. Allez, servez l'Éternel, comme vous l'avez dit.
12.32
Prenez vos brebis et vos bœufs, comme vous l'avez dit; allez, et bénissez-moi.

( ; Chemot : 12.29 )




Une trop grande douleur, celle de la dixième plaie.



L’Egypte, atteinte au cœur d’elle-même.



"Levez-vous, sortez du milieu de mon peuple, vous et les enfants d'Israël. Allez, servez l'Éternel,
comme vous l'avez dit."



--- Vous n’êtes plus esclaves.



Vous m’avez vaincu.



Et…



Bénissez-moi…



Vous avez le pouvoir de bénir.



Offrez-moi votre bénédiction.



J’en ai besoin.



Dans la terrible pénombre dans laquelle je me trouve.




12.33
Les Égyptiens pressaient le peuple, et avaient hâte de le renvoyer du pays, car ils disaient: Nous périrons tous.
12.34
Le peuple emporta sa pâte avant qu'elle fût levée. Ils enveloppèrent les pétrins dans leurs vêtements, et les mirent sur leurs épaules.

( ; Chemot : 12.35 )




Vite, partez !



Vous êtes trop dangereux pour nous.



Pour toute l’Egypte, et sa survie.



Israël part, dans la pauvreté.



Un pain de la hâte.



Non dans le grand triomphe de la libération…




13.6
Pendant sept jours, tu mangeras des pains sans levain; et le septième jour, il y aura une fête en l'honneur de l'Éternel.

( ; Chemot : 13.6 )




La fête de Pessah, qui commémore la libération.



Reprise par le christianisme, mais sans sa signification.



Une simple imitation.



Le sens de l’histoire appartient, plutôt, à Israël.



Qu’il le vive, ou non.

Retour à la page d'accueil : ici