K4314
Tikoun Peracha : Vaera



K4314 Tikoun Peracha : Vaera

=========================
K4314
Vaera

Exode Chemot

06.02
09.35
=========================


6.1
L'Éternel dit à Moïse: Tu verras maintenant ce que je ferai à Pharaon; une main puissante le forcera à les laisser aller, une main puissante le forcera à les chasser de son pays.

( ; Chemot : 6.1 )




Moché, u t’impatientes ?



Les pères, qui n’ont vu aucune réalisation de mes promesses, ne se sont pas impatientés.



Moché

Mais ils n’étaient responsables que d’eux-mêmes.

Tandis que moi, je suis responsable de tout un peuple…



Dieu

Maintenant, tu verras.



Mais non ensuite…




6.2
Dieu parla encore à Moïse, et lui dit: Je suis l'Éternel.
6.3
Je suis apparu à Abraham, à Isaac et à Jacob, comme le Dieu tout puissant; mais je n'ai pas été connu d'eux sous mon nom, l'Éternel.
6.4
J'ai aussi établi mon alliance avec eux, pour leur donner le pays de Canaan, le pays de leurs pèlerinages, dans lequel ils ont séjourné.
6.5
J'ai entendu les gémissements des enfants d'Israël, que les Égyptiens tiennent dans la servitude, et je me suis souvenu de mon alliance.
6.6
C'est pourquoi dis aux enfants d'Israël: Je suis l'Éternel, je vous affranchirai des travaux dont vous chargent les Égyptiens, je vous délivrerai de leur servitude, et je vous sauverai à bras étendu et par de grands jugements.
6.7
Je vous prendrai pour mon peuple, je serai votre Dieu, et vous saurez que c'est moi, l'Éternel, votre Dieu, qui vous affranchis des travaux dont vous chargent les Égyptiens.
6.8
Je vous ferai entrer dans le pays que j'ai juré de donner à Abraham, à Isaac et à Jacob; je vous le donnerai en possession, moi l'Éternel.

( ; Chemot : 6.2 )




Une mutation.



Je me suis dévoilé aux pères comme "Chadaï", celui qui suffit à chacun.



Mais à toi, je me dévoile comme hachem.



Dieu qui contient tous les dix noms primordiaux de Dieu.



Des étapes dans la libération.



1)

Vous ne serez plus esclaves.



2)

Je vous libèrerai du poids psychologique de l’esclavage.



3)

Je vous libèrerai.

Vous ne penserez plus en esclaves.



4)

Je vous prendrai à moi comme peuple.

Vous donnant la vocation de faire en sorte que toutes les familles humaines soient bénies.



5)

Je vous amènerai sur la terre.

Vous pourrez y vivre la plénitude.



5)

Je vous la donnerai.



Apportant aux peuples du monde leur propre bonheur, il ne contesteront pas le vôtre.




6.9
Ainsi parla Moïse aux enfants d'Israël. Mais l'angoisse et la dure servitude les empêchèrent d'écouter Moïse.

( ; Chemot : 6.9 )




D’abord, ils l’ont écouté.



Mais escomptant un succès immédiat.



Une réaction d’esclaves.



La réaction violente de Paro change tout.



Israël est découragé.



Leur âme est petite.



Sans envergure.



Sans maturité.



Sans patience.



Et le servage est terriblement astreignant.



Nous ne sommes pas libres, pour nous adonner à des spéculations futuristes relatives à la liberté.








( ; Chemot : 6. )




D’où le processus des plaies.



Dix plaies détruisent l’Egypte, pendant un an.




7.1
L'Éternel dit à Moïse: Vois, je te fais Dieu pour Pharaon: et Aaron, ton frère, sera ton prophète.

( ; Chemot : 7.1 )




Aharon parlera, à la place de Moché.



En effet, celui-ci a du mal à communiquer.



Même si Aharon, comme Bilam, est à la fois prophète et sorcier…




9.31
Le lin et l'orge avaient été frappés, parce que l'orge était en épis et que c'était la floraison du lin;
9.32
le froment et l'épeautre n'avaient point été frappés, parce qu'ils sont tardifs.

( ; Chemot : 9.31 )




Le lin, l’orge, frappés.



Le lin ?



Les vêtements des prêtres de l’Egypte.



L’orge ?



La nourriture animale, réduisant l’homme à peu de chose.



Le froment et l’épeautre sont tardifs.



Ils ne sont pas frappés.



Non exposés.



Réservés, pour être disponibles à ce qui est vraiment important.



Le pchat (Pichta) et le mesurable (seora) sont facilement détruits.



Mais la hita, aux 22 dimensions du langage, et la koussemet, ce qui est caché, sont préservés.



Elles existent dans l’obscurité.



Elles représentent la valeur.



Celle-ci, à laquelle personne ne rend justice, n’est en rien menacée.

Retour à la page d'accueil : ici