K4302
Tikoun Peracha : Noah



K4302 Tikoun Peracha : Noah

=========================
K4302
Noah

Genèse Berechit

06.09.
11.32
=========================



Fin de la peracha de Noah




6.5
L'Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal.
6.6
L'Éternel se repentit d'avoir fait l'homme sur la terre, et il fut affligé en son cœur.
6.7
Et l'Éternel dit: J'exterminerai de la face de la terre l'homme que j'ai créé, depuis l'homme jusqu'au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel; car je me repens de les avoir faits.
6.8
Mais Noé trouva grâce aux yeux de l'Éternel.

( ; Berechit : 6.5 )




Lassitude de Dieu.



Il est écœuré des hommes.



Méchanceté…



Pensées tournées uniquement vers le mal.



Il regrette la création…



Rejoignant l’opinion des deux anges qui étaient hostiles à la création de l’homme :



La vérité.



La paix.



Pas de vérité…



Seulement le mensonge.



Pas de paix…



Seulement des querelles, des conflits.



Dieu décide d’anéantir l’univers…



Mais Noah trouve grâce à ses yeux.



Il l’épargnera, lui et ses trois fils.



Et leurs quatre épouses.




6.9
Voici la postérité de Noé. Noé était un homme juste et intègre dans son temps; Noé marchait avec Dieu.
6.10
Noé engendra trois fils: Sem, Cham et Japhet.
6.11
La terre était corrompue devant Dieu, la terre était pleine de violence.
6.12
Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue; car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre.
6.13
Alors Dieu dit à Noé: La fin de toute chair est arrêtée par devers moi; car ils ont rempli la terre de violence; voici, je vais les détruire avec la terre.
6.14
Fais-toi une arche de bois de gopher; tu disposeras cette arche en cellules, et tu l'enduiras de poix en dedans et en dehors.

( ; Berechit : 6.9 )




Noah est juste…



Sa seule existence donne à l’univers un mérite qui lui permet de survivre.



Nous ne savons rien de sa femme, Naama.



De ses trois enfants, de leurs épouses.



Trois fils ?



Ils représentent l’humanité à venir tout entière.



Chem, la soif d’absolu.



Ham, l’impulsion, la vie immédiate, dans ses élans et ses désirs.



Yafet, l’amour de la beauté.



Dans l’arche, pendant le déluge, la vie précaire, pas de relations sexuelles.



Mais la femme de Ham a transgressé cet interdit.



Beauté de Yafet ?



L’Europe, l’Occident.



L’esthétique.



Le souci ardent de la beauté.



L’art.



Yafet est l’aîné.



Chem, le cadet.



Il s’intéresse au "nom" de chaque être.



A sa quintessence.



Sa valeur essentielle.



Son secret.



Les initiales des trois noms ?



*Siah*, la conversation.



Le murmure.



La relation intime.



Berechit 2.5

"Tout le murmure des chants avant qu’il soit…"



Une sympathie, une bienveillance, envers tous les avenirs.



Alors qu’ils n’existent encore que dans les limbes.



Une intimité.



Une prescience.



L’habitude de discerner l’avenir.



De le deviner.



Mais non dans l’oracle de la sorcellerie.



Le mot *siah* contient les initiales de la racine *Machiah*, le Messie.



Le Messie voit l’accomplissement de l’univers.



Il sait écouter, faire parler.



Si tu offres à quelqu’un la possibilité d’exprimer l’intérieur de son âme, son avenir est illimité.



L’amour, sa générosité.



Non seulement la vie du corps, du désir, qui laisse intact celui qui s’y livre, sans autre horizon.




8.20
Noé bâtit un autel à l'Éternel; il prit de toutes les bêtes pures et de tous les oiseaux purs, et il offrit des holocaustes sur l'autel.
8.21
L'Éternel sentit une odeur agréable, et l'Éternel dit en son cœur: Je ne maudirai plus la terre, à cause de l'homme, parce que les pensées du cœur de l'homme sont mauvaises dès sa jeunesse; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l'ai fait.
8.22
Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l'été et l'hiver, le jour et la nuit ne cesseront point.

( ; Berechit : 8.20 )




Une offrande, celle de Noah…



Non plus la guerre qu’il avait livrée à Dieu, en goûtant au fruit de l’arbre de sa restriction.



Une attitude amoureuse.



Non soumise.



Non sous la contrainte.



Dieu décide :



Je ne maudirai plus la terre.



Je n’en voudrai plus à l’homme, à cause de son immaturité.



L’univers sera stable.




9.1
Dieu bénit Noé et ses fils, et leur dit: Soyez féconds, multipliez, et remplissez la terre.

( ; Berechit : 9.1 )




Dieu bénit la nouvelle humanité.



De la même manière qu’il avait béni l’ancienne.



L’homme est béni par lui.



Aucune faute ne pèse sur lui.



Aucun péché des origines.



Aucun mal ontologique, inscrit dans la nature de l’homme.



Grave erreur des religions.



Elles sont sans Dieu.



Et pour elles, Dieu est l’ennemi de l’homme.



Et l’homme est l’ennemi de Dieu.




11.1
Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots.
11.2
Comme ils étaient partis de l'orient, ils trouvèrent une plaine au pays de Schinear, et ils y habitèrent.
11.3
Ils se dirent l'un à l'autre: Allons! faisons des briques, et cuisons-les au feu. Et la brique leur servit de pierre, et le bitume leur servit de ciment.
11.4
Ils dirent encore: Allons! bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet touche au ciel, et faisons-nous un nom, afin que nous ne soyons pas dispersés sur la face de toute la terre.

( ; Berechit : 11.1 )




La même erreur que celle qui motiva le déluge.



Vie sexuelle dépravée.



Le vol.



Mélange des espèces.



Non reconnaissance d’autrui.



Faire la guerre à Dieu.



Se faire un nom.



Ce qui exclut, absolument, aucun Dieu.



Mon nom, et non le sien.



Une brave idole, à sa place…




11.7
Allons! descendons, et là confondons leur langage, afin qu'ils n'entendent plus la langue, les uns des autres.

( ; Berechit : 11.7 )




Que leur perversité violente soit contrecarrée par leurs divisions.



Que la différence des langues leur empêche tout dialogue destructif.



Qu’ils ne puissent pas faire aboutir leurs projets vantards, dans la concurrence et la rivalité.



C’est alors que naît Abram…




11.26
Térach, âgé de soixante-dix ans, engendra Abram, Nachor et Haran.

( ; Berechit : 11.26 )




Maharal



Trois fils, comme ceux de Noah.



Comme ceux de Amram.



Un avenir qui comprend trois facettes.



Trois sortes de vocations.

Retour à la page d'accueil : ici