K4246
Tikoun Peracha : Ekev



K4246 Tikoun Peracha : Ekev

=========================
K4246
Ekev

Deutéronome Devarim

07.12
11.25
=========================


7.12
Si vous écoutez ces ordonnances, si vous les observez et les mettez en pratique, l'Éternel, ton Dieu, gardera envers toi l'alliance et la miséricorde qu'il a jurées à tes pères.
7.13
Il t'aimera, il te bénira et te multipliera; il bénira le fruit de tes entrailles et le fruit de ton sol, ton blé, ton moût et ton huile, les portées de ton gros et de ton menu bétail, dans le pays qu'il a juré à tes pères de te donner.
7.14
Tu seras béni plus que tous les peuples; il n'y aura chez toi ni homme ni femme stérile, ni bête stérile parmi tes troupeaux.
7.15
L'Éternel éloignera de toi toute maladie; il ne t'enverra aucune de ces mauvaises maladies d'Égypte qui te sont connues, mais il en frappera tous ceux qui te haïssent.
7.16
Tu dévoreras tous les peuples que l'Éternel, ton Dieu, va te livrer, tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié, et tu ne serviras point leurs dieux, car ce serait un piège pour toi.

( ; Devarim : 7.12 )




Une étrange condition, de réciprocité…



Comme elle vicie la vie !



Pas de sentiments sincères.



Seulement l’opportunisme.



Aimer le Dieu unique.



Le servir.



Espérer ses dons.



Mais ils te sont dus…



Pourtant, Antignos de Sokho donne un tout autre enseignement.



Avot 1.3

"Antignos de Sokho a reçu de Chimon ha tsadik."

"Il disait :"

"Ne soyez pas comme les serviteurs qui servent le maître en vue de recevoir un salaire."

"Mais soyez comme les serviteurs qui servent le maître non pour recevoir un salaire."

"Alors, vous craindrez Dieu."



Une autre version ?



"Mais soyez comme les serviteurs qui servent le maître en vue de ne pas recevoir un salaire."




Antignos a reçu la Tora de Chimon ha tsadik.



Enseignement de celui-ci ?



Avot 1.2

"Chimon ha tsadik était l’un des derniers de la Grande assemblée."

"Il disait :"

"Le monde repose sur trois bases."

"La Tora."

"Le service de Dieu."

"La conduite affectueuse."



1)



La Tora ?



Le jugement.



L’action qui en tient compte.



2)



Le service de Dieu.



Ou bien, l’effort.



L’action.



Le travail.



La *avoda*, qui désigne aussi bien le service de Dieu que le travail.



3)



L’action affectueuse.



*Guemilout hassadim.*



Le fait d’offrir sa tendresse.



Comme un lait bienfaisant.



Celui dont le nourrisson a tellement besoin.



Cet amour dont chacun est tellement avide.



*Guemilout ?*



Allaiter.



Offrir, sans limite.



Allaiter chacun d’une générosité infinie.



Trois axes de vie énumérés par Chimon ha tsadik.



Le but du monde.



Le contraire de l’agressivité, de l’égoïsme, qui conduisent au meurtre, à la terreur.



Mais non l’intérêt du mercenaire.



Un amour.



Une bonté sans limites.



Elle ne cherche à rien obtenir.



Tendresse qui s’offre.



Deutéronome 6

Aime Dieu de tout ton cœur…



Et non pour obtenir de lui des bienfaits.



Même si la grande majorité vit dans le médiocre souci de ponctuel échange, un but plus grand.



Même s’om a échappé à Moché, Antignos te le propose.



Te le fait connaître.



Te l’enseigne et te l’offre.




Ne te tourne pas vers la dureté de ce peuple.

Vers sa méchanceté.

Vers sa faute.



( ; Devarim : 9.26 )




*Kechi*, dureté.



*Recha*, méchanceté.



*Hatat*, faute, péché.



Gaon de Vilna

Ce sont les troisièmes lettres, en initiales, des noms des pères.



Qof de Yaacov.



Rech d’Abraham.



Het de Itshak.



Le mot constitué des trois initiales forme un mot :



*Rihak*, donnant l’idée d’éloignement.



Ou bien



*Heker*, extrémité.



Et aussi :



Korah, le courageux, si peu compris, dans son élan, par Israël.



*Hoker*, le scrutateur.



Celui qui examine.



Des qualités, qui te sont lointaines.



Les pères t’y invitent.



Acquiers-les.



Ne vis aucun simplisme, parce qu’ils sont tous trompeurs.



Dieu, ne me juge pas mal…



Même et surtout si je semble très éloigné de toi, comprends-moi, aime-moi, aide-moi.



Devarim 9.26

"Souviens-toi d’Abraham, d’Itshak et de Yaacov."

"Ne te tourne pas vers la dureté de ce peuple."

"Vers sa méchanceté."

"Vers sa faute."



Tourne-toi vers moi.



Vers mon amour.



Même s’il lui arrive d’être confus.

Retour à la page d'accueil : ici