K4235
Tikoun Peracha : Nasso



K4235 Tikoun Peracha : Nasso

=========================

K4235
Nasso

Nombres Bamidbar

04.21
07.89
=========================


4.1
L'Éternel parla à Moïse et à Aaron, et dit:
4.2
Compte les fils de Kehath parmi les enfants de Lévi, selon leurs familles, selon les maisons de leurs pères,

( ; Bamidbar : 4.1 )




Les Leviim sont recensés autrement qu’Israël.



Ils répondent à une autre logique.



Mûrs à un mois, et non à vingt ans.



Davantage capables de vie intérieure.




4.17
L'Éternel parla à Moïse et à Aaron, et dit:
4.18
N'exposez point la race des familles des Kehathites à être retranchée du milieu des Lévites.
4.19
Faites ceci pour eux, afin qu'ils vivent et qu'ils ne meurent point, quand ils s'approcheront du lieu très saint: Aaron et ses fils viendront, et ils placeront chacun d'eux à son service et à sa charge.
4.20
Ils n'entreront point pour voir envelopper les choses saintes, de peur qu'ils ne meurent.

( ; Bamidbar : 4.17 )




Les enfants de Kehat sont, en permanence, en danger.



Ils portent l’arche.



Peuvent la discréditer.



Se trouvent, suivant leur nom, dans une situation de faiblesse.



Facilement indignes.



Protège-les, Israël.



Ne les laisse pas seuls.



Ne les laisse pas dépérir.



Ne les isole pas, dans une critique qui serait, pour eux, meurtrière.



Les Leviim…




Guerchon est étranger.



Kehat est faible.



Merari est amer.



Des situations de marginalité.



De vulnérabilité.




5.12
Parle aux enfants d'Israël, et tu leur diras: Si une femme se détourne de son mari, et lui devient infidèle;

( ; Bamidbar : 5.12 )




Une loi sur la jalousie.



Sur l’infidélité.



La femme, d’une manière ignoble, "propriété" du mari.



Si elle le trompe, elle risque la mort.



En ce qui le concerne, il ne lui doit aucune loyauté.



Sauf qu’il doit éviter de s’approcher trop près d’une femme mariée…



Un traité du Talmud, Sota.



Résoudre, bizarrement, le problème, par une ordalie.



Faire intervenir dans la vie un oracle divin, pour une société bien primitive.




6.1
L'Éternel parla à Moïse, et dit:
6.2
Parle aux enfants d'Israël, et tu leur diras: Lorsqu'un homme ou une femme se séparera des autres en faisant vœu de naziréat, pour se consacrer à l'Éternel,

( ; Bamidbar : 6.3 )




Tu as des exigences ascétiques ?



Surtout, tu expies pour ta société primitive.



La contiguïté indique ta propre prise de conscience.



Pas de vin ?



Tu reconnais qu’une situation exceptionnelle t’empêche de normalement jouir de ta vie.



Une thérapeutique, qui reconnaît une pathologie.




6.23
Parle à Aaron et à ses fils, et dis: Vous bénirez ainsi les enfants d'Israël, vous leur direz:
6.24
Que l'Éternel te bénisse, et qu'il te garde!
6.25
Que l'Éternel fasse luire sa face sur toi, et qu'il t'accorde sa grâce!
6.26
Que l'Éternel tourne sa face vers toi, et qu'il te donne la paix!
6.27
C'est ainsi qu'ils mettront mon nom sur les enfants d'Israël, et je les bénirai.

( ; Bamidbar : 6.23 )




Une bénédiction, malgré les conditions sévères de vie.



Qu’elle soit présente, en permanence.



Gaon de Vilna

Ix verbes.



Ils contiennent tous les désirs de l’homme.



Mais ta bénédiction, elle concerne l’univers entier.



Tu dois le bénir.



Lui apporter sa joie profonde et essentielle.



Dieu parle à Abraham.

Berechit 12.3

"Toutes les familles de la terre seront bénies par toi."



Il parle à Yaacov.

Berechit 28.14



Ne limite pas ta sollicitude, ta responsabilité, à ton ethnie, devenue pauvre.



Que ton amour – et non à l’état de traces… -- s’offre à chacun.



A chaque personne.



A chaque identité collective.



A chaque velléité.



Sois intimement présent à cet univers, qui a besoin de toi, et dont tu as besoin.



Par rapport à lui, tu te trouves dans une situation de père et de mère, à la fois.



Abraham…



Père de la multitude des peuples.



Aucun d’entre eux n’est "de père inconnu".



Si tu es infidèle à toi, comme tu es objet de reproches !



De haine…



Tous les peuples de l’univers, devenus léviim.



Chacun, étranger à soi.



Faible, sans ressort.



Amer, esseulé, délaissé.



Quasi-Israël, tu n’es qu’une ombre vaine.



Comme tous ces Juifs pieux, tu rases lamentablement les murs.



Absent.




7.1
Lorsque Moïse eut achevé de dresser le tabernacle, il l'oignit et le sanctifia avec tous ses ustensiles, de même que l'autel avec tous ses ustensiles; il les oignit et les sanctifia.
7.2
Alors les princes d'Israël, chefs des maisons de leurs pères, présentèrent leur offrande: c'étaient les princes des tribus, ceux qui avaient présidé au dénombrement.
7.3
Ils amenèrent leur offrande devant l'Éternel: six chars en forme de litières et douze bœufs, soit un char pour deux princes et un bœuf pour chaque prince; et ils les offrirent devant le tabernacle.

( ; Bamidbar : 7.1 )




Inaugurer le temple du désert.



Réparer, autant que faire se peut, la faute du veau d’or.



Quand tu as "remplacé" Dieu par cet animal, directement inspiré du bœuf Hapis.



Ce n’était pas la peine de quitter l’Egypte, à laquelle tu es tellement semblable.



Un simulacre, une mascarade.



Un temple…



Mais, si possible, ne falsifie pas tout de toi et de ta vie.



Une offrande standardisée, répétée douze fois.



La même.



Dans la rigidité.

Retour à la page d'accueil : ici