K4228
Tikoun Peracha : Metsora



K4228 Tikoun Peracha : Metsora

=========================
K4228
Metsora

Lévitique Vayikra

14.01
15.33
=========================


14.1
L'Éternel parla à Moïse, et dit:
14.2
Voici quelle sera la loi sur le lépreux, pour le jour de sa purification. On l'amènera devant le sacrificateur.

( ; Vayikra : 14.1 )



Il est isolé des autres, tellement ses plaies sont répugnantes.



Le soigner ?



Faire appel au Cohen, médecin ou sorcier…



Il se purifiera, quand il décidera de choisir la pureté.



Le *metsora* a été médisant :



"Publiant un nom mauvais."



Donnant à certains êtres une mauvaise réputation.



Discréditant, calomniant, condamnant.



Offrant à tous des ragots.



De ce fait, il s’exclut de toute relation.



Agissant comme s’il était le seul être convenable.



Sa maladie le retrouve seul.



Personne ne peut le fréquenter.



Mais le *metsora* peut se purifier.



Quand il extirpe de lui la racine de son mal.



Qu’il décide de ne plus médire.



D’où l’expression du verset :



"le jour de sa purification."



S’il comprend et admet l’origine de son impureté, il est déjà pur.




14.3
Le sacrificateur sortira du camp, et il examinera le lépreux. Si le lépreux est guéri de la plaie de la lèpre,
14.4
le sacrificateur ordonnera que l'on prenne, pour celui qui doit être purifié, deux oiseaux vivants et purs, du bois de cèdre, du cramoisi et de l'hysope.

( ; Vayikra : 14.3 )




Le cèdre ?



L’arbre le plus haut.



L’hysope ?



L’arbuste le plus petit.



Orgueil et humilité, inextricablement mêlés.



Je me place au-dessus.



Mais comme je me considère en-dessous !



Immature, dans le déséquilibre entre soi et autrui.

Retour à la page d'accueil : ici