K4223
Tikoun Peracha : Pekoude



K4223 Tikoun Peracha : Pekoude

=========================
K4223
Pekoude

Exode Chemot

38.21
40.38
=========================


38.21
Voici les comptes du tabernacle, du tabernacle d'assignation, révisés, d'après l'ordre de Moïse, par les soins des Lévites, sous la direction d'Ithamar, fils du sacrificateur Aaron.

( ; Chemot : 38.21)




Rendre des comptes.



Même et surtout quand on ne t’en demande pas.



Expliquer ce que Moché a fait des 13 sortes d’offrandes de la *terouma*.



Moché ne s’est pas enrichi de sa souveraineté sur Israël.



Contrairement à Arafat, Fidel Castro…



Le vêtement de Moché est blanc, sans couture.



Il n’a pas de poches.



Pas de position de repli, indépendamment d’Israël.



"Je n’ai pas pris un seul âne."




40.1
L'Éternel parla à Moïse, et dit:
40.2
Le premier jour du premier mois, tu dresseras le tabernacle, la tente d'assignation.

( ; Chemot : 40.1 )




--- Dieu, je n’en ai pas la force…



--- Fais seulement le geste de mettre le sanctuaire debout.




40.17
Le premier jour du premier mois de la seconde année, le tabernacle fut dressé.

( ; Chemot : 40. )




Le 1 er nissan.



Le premier de tous les mois.



Le renouveau printanier.



Moché a fait le geste de constituer, en une unité harmonieuse, les pièces diverses, disparates, du sanctuaire.



De lui-même, celui-ci se mit debout.



*Houkam ha michkan.*



Le sanctuaire se mit debout.



Cette ferveur diverse, distribuée en tout Israël, a constitué l’unité d’un visage, d’un sens de la vie.




40.34
Alors la nuée couvrit la tente d'assignation, et la gloire de l'Éternel remplit le tabernacle.

( ; Chemot : 40.34 )




La gloire de Dieu a empli le sanctuaire.



Il avait donc agréé l’offrande qu’il avait reçue.



Alors, Moché s’est écarté.



D’autant plus que la présence de la nuée l’empêchait d’entrer dans le sanctuaire.



Humble, il a considéré que son rôle était maintenant terminé.



Israël était sorti d’Egypte.



Le sanctuaire avait été construit, et inauguré.



Mais l’appel pathétique de Dieu, au premier verset de Vayikra, lui indique qu’il considère sa présence nécessaire.

Retour à la page d'accueil : ici