T4265
Sota : Quand un homme faute, qu’il répète sa faute, il considère qu’elle lui est permise



T4265 Sota : Quand un homme faute, qu’il repete sa faute, il considere qu’elle lui est permise

Quand un homme faute, qu’il répète sa faute, il considère qu’elle lui est permise.




Rav Houna



Quand un homme faute, qu’il répète sa faute, il considère qu’elle lui est permise.



Il ne considère pas qu’elle lui est permise, mais qu’il n’est pas soumis à une interdiction.



( ; Sota : 22 )




L’habitude du mal.



Il considère qu’aucune interdiction ne pèse sur lui.



Qu’il ne fait rien de mal.

Retour à la page d'accueil : ici