T4251
Erouvin : L’imbécile considère sa femme comme un oreiller



T4251 Erouvin : L’imbecile considere sa femme comme un oreiller

L’imbécile considère sa femme comme un oreiller.




L’imbécile considère sa femme comme un oreiller.



( ; Erouvin : )




Elle n’est rien.



N’existe pas.



Erouvin



"Ses cheveux, comme ceux de Lilit."



Son corps, tout juste bon à supporter le tien.



A te donner ce confort du sommeil.



Mais Yaacov, au mont Moria, n’avait pas d’oreiller…

Retour à la page d'accueil : ici