T4227
Sanhédrin : Quiconque ment, transformant sa parole, c’est comme s’il se livrait à un culte idolâtre



T4227 Sanhedrin : Quiconque ment, transformant sa parole, c’est comme s’il se livrait a un culte idolatre

Quiconque ment, transformant sa parole, c’est comme s’il se livrait à un culte idolâtre.




Quiconque ment, transformant sa parole, c’est comme s’il se livrait à un culte idolâtre.



( ; Sanhédrin : 92 A )




Tu mens ?



C’est Dieu qui ment, avec toi.



Ce Dieu, tu en fais une idole.



Et tu en es le loyal serviteur.



Ce que tu as dit, tu le nies ?



Tu prétends que cette parole était sortie de son contexte ?



Tu n’es qu’un odieux personnage.



Un affairiste, en qui on ne peut avoir confiance.

Retour à la page d'accueil : ici