T4015
Avot : Ce qui est à toi est à toi. Le contraire de la corruption. Celle-ci donne, mais en entendant bien obtenir quelque chose



T4015 Avot : Ce qui est a toi est a toi. Le contraire de la corruption. Celle-ci donne, mais en entendant bien obtenir quelque chose

Ce qui est à toi est à toi. Le contraire de la corruption. Celle-ci donne, mais en entendant bien obtenir quelque chose.




Il y a quatre sortes d’hommes.

Celui qui dit :

Ce qui est à moi est à moi, et ce qui est à toi est à toi.

C’est l’attitude moyenne.

Certains disent, c’est l’attitude de Sodome.



Ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi.

C’est l’échange.



Ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à toi.

C’est l’homme généreux (hassid).



Ce qui est à moi est à moi, et ce qui est à toi est à toi.

C’est le méchant.

( ; Pirke Avot : 5.10 )




Sodome ?



Respecter les lois inviolables de la propriété.



Rien ne change, sauf les richesses respectives.



La générosité est rare, qui ne cherche pas à s’approprier quelque chose dans l’échange.



Le plus précieux, dans une attitude.



Quand elle aime et sait donner.



Corruption, pot-de-vin, trafic d’influence, abus de pouvoir ?



Donner, mais obtenir quelque chose en échange.



Non le don de soi et de quoi que ce soit, mais le troc.



Corruption….



Mais aussi, c’est le principe même du commerce, avec sa "loi de l’offre et de la demande".



Maintenir la pureté.



Ne pas tomber dans le tristement sordide.

Retour à la page d'accueil : ici