T4005
Pesahim : Ne me dis plus "mon maître", mais "mon homme"



T4005 Pesahim : Ne me dis plus "mon maitre", mais "mon homme"

Ne me dis plus "mon maître", mais "mon homme".




Ne me dis plus "mon maître", mais "mon homme".



Rabi Yohanan

Comme une fiancée, dans la maison de son beau-père.



Et non comme une fiancée dans la maison de son père.

( ; Pesahim : 87 A )




Une relation intime, affectueuse.



La femme n’est pas "la chose" de son mari, comme le terrorisé l’est pour l’idole.



Un lien de respect.



Chevouot 30 B

"La femme d’un homme est comme lui-même."



Elle peut l’engager, légitimement.

Retour à la page d'accueil : ici