T3973
Berakhot : Des méchants faisaient souffrir Rabi Méir ; il désirait leur mort. Berouria, lui a dit, ce sont les fautes qui doivent disparaître



T3973 Berakhot : Des mechants faisaient souffrir Rabi Meir ; il desirait leur mort. Berouria, lui a dit, ce sont les fautes qui doivent disparaître

Des méchants faisaient souffrir Rabi Méir ; il désirait leur mort. Berouria, sa femme, lui a dit, ce sont les fautes qui doivent disparaître.




Des méchants faisaient souffrir Rabi Méir ; il désirait leur mort. Berouria, lui a dit, ce sont les fautes qui doivent disparaître.


Elle lui a expliqué :



Regarde la fin du verset.



Tehilim 104.35

"Que disparaissent les péchés."

"Et les méchants, il n’y en aura plus."



Non ceux qui pèchent.



Il a prié pour eux, et ils se sont repentis.



( ; Berakhot : 10 A )




Méir a la chance d’avoir une merveilleuse femme.



Elle ne l’abandonne pas à son échec vindicatif.



Elle lui enseigne.



Fine, elle comprend les choses.



La différence entre les "pécheurs" et les méchants.



Lui, il tire parti de son enseignement.



Il change d’attitude.



Ayant acquis, grâce à elle, des qualités qui lui étaient étrangères.

Retour à la page d'accueil : ici