T3910
Sanhédrin : Celui qui pleure la nuit, sa voix s’entend



T3910 Sanhedrin : Celui qui pleure la nuit, sa voix s’entend

Celui qui pleure la nuit, sa voix s’entend.


Celui qui pleure la nuit, sa voix s’entend.



( ; Sanhédrin : 104 B )




Une détresse.



Une solitude.



Ne pouvoir prendre à témoin de son malheur que la nuit.



Dans le silence, une voix.



Elle clame :



Personne ne prête attention à ma douleur.



Je ne peux me confier qu’au silence.

Retour à la page d'accueil : ici