T3878
Moed katan : Celui qui pleure trop son mort, c’est un autre mort qu’il pleure



T3878 Moed katan : Celui qui pleure trop son mort, c’est un autre mort qu’il pleure

Celui qui pleure trop son mort, c’est un autre mort qu’il pleure.


Rav Yehouda au nom de Rav

Celui qui pleure trop son mort, c’est un autre mort qu’il pleure.

( ; Moed Katan : 26 )




Un deuil excessif ?



C’est toi-même que tu pleures.



Tu veux te confondre avec la mort.



Tu aimes la tragédie sans issue.



Tu pleures…



Mais indépendamment du mort que tu es censé pleurer.



Que tu crois pleurer.

Retour à la page d'accueil : ici