T3651
Yebamot : Un homme s’unit à sa femme sous un figuier ; on le tue. Ce n’était pas grave, mais pour garantir les mœurs de l’époque



T3651 Yebamot : Un homme s’unit a sa femme sous un figuier ; on le tue. Ce n’etait pas grave, mais pour garantir les mœurs de l’epoque


Un homme s’unit à sa femme sous un figuier ; on le tue. Ce n’était pas grave, mais pour garantir les mœurs de l’époque.



( ; Yebamot : 90 B )




Pourquoi ne s’unirait-il pas à sa femme, en public ?



Itshak et Rivka l’ont fait.



Ce n’est en rien grave.



Mais il faut que les mœurs du temps ne soient pas celles de l’intimité publique.



D’où la décision qui a été prise.



L’intimité n’est pas pour la rue.



Cantique des cantiques

"Tes hanches sont comme des colliers."



Hanches pour moi, et sous le regard de nul autre.

Retour à la page d'accueil : ici